12/07/2011

Kristophe et Jan, créateurs des "Sentinelles de l'imaginaire"

003.JPG

Ce n’est pas l’histoire d’un mec mais de deux mecs qui auraient pu se rencontrer quelques années plus tôt sur les bancs de la fac Paul Valéry dans la section cinéma audio-visuel.

Mais il n’en est rien. C’est lors d’un repas chez des amis et après quelques morceaux grattés sur une guitare qu’ils se découvrent plusieurs affinités communes.

A partir de ce moment tout s’enchaîne, ils associent leurs passions et montent dans un premier temps un groupe de rock « Léo the last », puis une revue cinématographique Peepingtom et leur dernière création et la bande dessinée « Les sentinelles de l’imaginaire » (2 épisodes déjà parus).

Jan est le pro de l’écriture, le scénariste, le fil conducteur de la BD, la trame. Quant à Kristophe sa partie, c’est le dessin.

« La revue Peepingtom nous a permis de maîtriser le côté édition et impression pour notre bande dessinée. Notre univers est celui de la science fiction, la saga, le feuilleton. » précisent le duo.

Inspirés depuis l’enfance par des BD européennes des seventies comme Bilal, Moebius. Ils imaginent leur personnage dans un univers totalement futuriste et imaginaire.

« Dans Townsville, la cité du futur, une étrange silhouette géante, ressemblant à une momie, a fait son apparition au sommet des buildings. La police du CEC est sur les dents et Cyprus Edwards, le despote caché, maître du casque neuronal, sent son pouvoir lui échapper. Dans l'épisode n°2 de cette saga fantastique, nous retournons dans le passé des principaux personnages, Cyprus Edwards et Maximilien Tor, et découvrons les racines du combat que ces 2 scientifiques, amis au départ, on finit par se livrer."

A suivre…..

 

BD disponible à la vente sur le blog

http://sentinellescomicblog.wordpress.com/

et à l'Atelier En Traits Libres, 2 rue Bayle à Montpellier

Commentaires

Super! Merci encore pour ton engagement !

Écrit par : Kristophe | 12/07/2011

La bande dessininé est dans les beaux mains.

Écrit par : Benny Volance | 13/07/2011

Les commentaires sont fermés.