Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/10/2011

L'envie de lecture des femmes anglophones

008.JPG

American Women’s Group of Languedoc Roussillon est un réseau amical de femmes anglophones. Il a été fondé dans notre région en 1986 par Dora Taylor qui depuis est repartie aux Etats-Unis. A ce jour, ce groupe de lecture compte plus de soixante-dix membres.

Chaque 2ème vendredi du mois, les adhérentes comme Leslie, Kim, Maggie et les autres se donnent rendez-vous à la librairie Bookshop pour débattre, discuter et partager un livre.

Ce vendredi, la lecture tournait autour l’ouvrage de la journaliste anglaise Barbara Demich « Nothing to envy » dont le thème est une rencontre avec les citoyens de Corée du Nord.

« A chaque rentrée, nous nous réunissons et établissons notre liste d’ouvrages pour l’année. Chacune d’entre nous propose un ou deux livres qu’elles ont lus. Nous votons pour choisir. Le livre doit être de qualité avec des sujets qui se prêtent à la discussion. Il doit être écrit en anglais sauf un par an mais il doit être traduit de l’anglais depuis le français. Et surtout il doit être édité en poche » précisent Kim Mousseron la présidente et Maggie Palu coordinatrice de l’AWG.

Pour ces femmes expatriées, ces réunions sont aussi l’occasion de parler dans leur langue maternelle, d’un moment de partage, de convivialité.

 

Contact :

mspalu@wanadoo.fr

awg.grapevine@gmail.com

http://www.awglr.org

 

Le bookshop

8 rue du Bras de fer

04.67.66.22.90

contact@lebookshop.com

29/10/2011

Voyage au coeur de la couleur

01_carine_garcia.jpg

Carine Garcia est Jérôme Derrien proposent une expo photo sur le thème du voyage au cœur de la couleur du Mexique et de la Bolivie.

Au terme d’une aventure de sept mois dans ces pays d’Amérique Latine, ils relatent leur parcours au long d’une série de clichés de décors urbains, sites naturels de la côte Caraïbe à l’Altiplano. Cette exposition en partenariat avec les Gens Magnétiques est à découvrir lors de son vernissage ce soir dès 19h à la boutique Grand Travers et jusqu’au 30 novembre 2011.

 

Grand Travers

7 rue du Bayle

06 87 99 27 16 - 09 53 47 48 74

grandtravers@yahoo.fr - www.grandtravers.net

28/10/2011

Blues et gospel

Siryel Werck.jpg

La scène live Jam Open Your Soul invite  pour le lancement de sa troisième saison, ce soir, à partir de 21h30, le chanteur de blues et gospel Siryel Werck au Black Sheep (ex Baloard).

 

Entrée: 6€

Black Sheep

21 boulevard Louis Blanc

http://www.myspace.com/siryel - http://www.myspace.com/oysoul

 

27/10/2011

Art textile, estampes de Val Holmes

affiche réduite.jpg

L’artiste britannique Val Holmes auteur de plusieurs ouvrages sur l’Art textile et la broderie présente ses dernières œuvres mêlant estampes et broderie chez Zoïd et Co. Le vernissage est prévu le vendredi 28 octobre dès 19h.

 

Boutique Zoïd

3 rue St Ravy

18:04 Publié dans Voisinage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

19/10/2011

Fahd Touma ou la passion des civilisations

003.JPG

Pendant que la seconde guerre mondiale faisait rage en Europe, Fahd Touma a vu le jour en 1943 à Jerablos  à la frontière turque où l’Euphrate pénètre en Syrie.

« La Syrie a été sous mandat français de 1920 jusqu’en 1945, j’ai appris le français à l’école. ».

Fahd  a passé toute son enfance à  Alep, entouré de ses frères et sœurs et de son père Jouadat, gouverneur de la ville puis il devenu directeur de la régie du tabac du Nord du pays. Quant à sa mère Marie-Nour, elle s’occupait des enfants et du foyer.

Une fois son bac en poche, il part au Maroc avec son ami Faouzi où il a  étudié la médecine jusqu’en quatrième année. « Je voulais un diplôme français reconnu par la Syrie. J’ai quitté le Maroc pour la France où j’ai retrouvé à Paris, ma sœur May étudiante en archéologie et mon petit frère Charbel qui suivait des études dans les Arts et Métiers. C’était en 1975 » précise Fahd.

Il a reprit ses études et a obtenu une licence en arabe littéraire  qui lui a permis de dispenser ses premiers cours dans un petit local du côté de St Auguste. Là, il y rencontre de sa future femme Françoise.

Fahd enseignera  pendant  une quinzaine années à l’université la Sorbonne 3. Sa femme originaire de l’Aveyron souhaitait se rapprocher de sa région natale.

Ils déménagent avec leurs trois filles, et s’installent en 1985 à Montpellier mais pendant cinq ans il continue  ses allers et retours vers la capitale.

En  1990 il a mis en place  dans les Maisons pour Tous et à la Chambre du commerce (IMF) des séances toujours sur le thème de l’apprentissage de l’arabe. Puis, il enchaîna une émission sur radio Clapas où Mme Miossec  lui proposa des cours de langues et de civilisation du monde arabe à l’université Paul Valéry, il y restera jusqu’en 2008. En parallèle, il est embauché à l’Université du Tiers du Temps pour des cours arabe classique jusque fin de l’année scolaire dernière.

Fraîchement retraité, il occupe désormais son temps libre entre ses filles Marianne archéologue, Sophie musicienne et Pauline créatrice de festivals, maman d’un petit Gaspard de deux ans et demi.

Cet amoureux de langue et de civilisation du Moyen Orient et du Maghreb, est aussi traducteur, il a édité plusieurs livres et quelques travaux. Il continue d’enseigner son art au sein de l’association des Amoureux de  Candolle dont il est également le secrétaire. Sans oublier les écoles de commerces IDRAC et ESICAD.

Depuis la rentrée il propose des cours d’une heure trente chacun divisé en groupe et en  niveaux.

«Les cours consistent à l’apprentissage de l’écriture, de la lecture et de la conversation. J’utilise une méthode audio-visuelle avec les élèves. » précise le professeur.

Ses cours ont lieu dans le local de l’association rue Lallemand. Ils débutent du lundi de 10h à 12h pour les plus avancés puis à 18h30 jusqu’à 20h30 pour la 3ème année. Le mardi est réservé au débutants de 10h30h à 12h00, le jeudi de 18h30 à 20h pour la 2ème année et enfin le vendredi de 10h30 à 12h00 pour la 4ème année.

« C’est un bon prof, il explique bien, il s’adapte au rythme de chacun d’entre nous. Ses cours sont complets et très intéressants car il y a toujours une explication sémantique ou historique sur le développement des mots. » soulignent ses élèves.

 

Contact :

04.67.60.48.98 ou 06.82.46.68.82

touma.fahd@gmail.comwww.fahd-touma.fr

 

21:42 Publié dans Portrait | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cours d'arabe, syrie |  Facebook | |

16/10/2011

Une Rue privée qui fleure bon le vintage

009.JPG

Dès que l’on franchit le seuil de Rue Privée, cela prend tout son sens. Ce lieu d’exposition et de vente mêle le style des années « vintage » avec des meubles de designers scandinaves de renom comme Andersen Johannes, Harry Ostergraard ou encore Peter Hvidt, de la déco, des accessoires mais aussi de la faïencerie de Charolles (dont il est le dépositaire) qui se fondent dans ce somptueux décor.

« Ce projet a vu le jour il y a trois ans avec une rencontre entre voisins qui partageaient les mêmes approches artistiques et une même passion pour la culture catalane. L’un étant Barcelonais et l’autre ayant des grands parents majorquins. » confient Hélène Bierlaire et Miquel Lafuente les fondateurs de la boutique.

Dans cet espace de 97 m2  situé rue de l’Université, les deux associés  ont  mis en scène des belles pièces rares datant des années cinquante et soixante. L’endroit se veut également culturel en proposant tous les deux mois des toiles d’art singulier, brut et contemporain. A découvrir à partir du 20 octobre les œuvres de Danielle Le Bricquir.

Pour leur première boutique, Hélène et Miquel designer ne voulaient pas tomber « dans l’antiquité ».

« Le meuble danois est beau et accessible. Ce mobilier a été fabriqué par des artisans menuisiers dans leurs ateliers avec le savoir-faire du design scandinave. Les pièces rares de qualité sont limitées sur le marché c’est là le problème, c’est de plus en plus difficile. Nous travaillons et en recherchons avec notre réseau. » ajoutent-ils.

 

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h non stop.

 

Rue Privée

16 rue de l’Université

04.67.59.65.20

www.rueprivee.fr

05/10/2011

Soirée Hors Lits 14

Hors Lits  14 Montpellier  “...nous exerçons nos désirs artistiques là où nous sommes...”
Depuis 2005, les soirées organisées par le réseau “Hors lits” s’inscrivent dans une démarche sensible 
de réécrire l’intime en ouvrant des espaces alternatifs entre artistes, habitants et spectateurs. 
Ces événements proposés en appartements se développent et s’exportent dans plusieurs villes 
(Montpellier, Toulouse, Marseille, Bordeaux, Rennes, Vevey, ...) sous forme de “rhizomes” d’artistes 
rassemblés autour d’un concept commun :
Un parcours citadin guidé, durant lequel les participants visitent 4 lieux de vie, habités chacun par un acte artistique de 20 min. 
Mercredi 5 et jeudi 6 octobre 2011
RDV à 20h place Salengro - Face au bar la Pleine Lune (quartier Figuerolles) 
Réservation obligatoire :  horslits.montpellier@gmail.com ou 06 62 04 37 34
Mode de réservation : envoyer par mail ou par téléphone vos coordonnées  en précisant le jour et le nombre de personnes. Frais de participation : 10 € les 4 performances. 
«Acqua di Gio : Giorgio Armani» 
Nicolas Marquet (installation) + Ceccal (espace sonore )
«La maison folle» 
Chez Miro 
Avec : Mathieu Catonné- Le Graphelier, Baptiste, Mic-Lee, Des Gueules de Loup
«Fénix le chien» 
Une pièce d'Anne Bourrel
Avec Anne Bourrel et la voix de Pierre-luc Scotto
«Quelque chose de commun ...»
La Nivatyep Compagnie
Mise en scène : Juliette Peytavin
Avec : Belmas Louise, Campanella Mahio, Farfallini Benjamin, Formica Antoine, Hilbey Anouck, Jambet Pauline, Peytavin Léna, Peytavin Romane, Peytavin Juliette, Rachyq-Ahrad Issam
 
Hors Lits n'est soutenu que par nos participations.
Hors Lits est un évènement labellisé, créé par Leonardo Montecchia - Cie La Mentira, à Montpellier,
Hors Lits est organisé à Montpellier par Leonardo Montecchia et François Ceccaldi avec l’aide de Nicolas Marquet et Karina Pantaléo.
historique et informations : www.horslits.com