Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/04/2012

Les bénévoles de Saint-Roch

003.JPG

Saint Roch est né en 1350, dans une famille aisée et résidait rue de la Loge. Il étudia la médecine. Orphelin, il décida de distribuer les biens familiaux. Il revêtit l’habit, prit son bâton de pèlerin et se rendit en Italie où la peste faisait rage….

Quelques siècles plus tard, son sanctuaire fut érigé sur les fondations de l’église Saint Paul en 1860. L’édifice ne fut d’ailleurs, jamais achevé.

De nos jours, ce lieu de pèlerinage, de culte, est visité par des milliers de touristes venus du monde entier pour lui rendre hommage. Il est également vénéré en Belgique, en Italie, en Croatie, au Canada, en Chine, en Amérique du Sud….

Pour veiller au bon fonctionnement et au bon déroulement de ces visites, Saint Roch peut compter sur son équipe de bénévoles, composée de Gérard, Christiane, Nicole, Clémence, Monique, Louise, Brigitte et les deux Michel.

« Notre rôle est l’accueil, la préservation et la conservation du sanctuaire car nous recevons en moyenne par jour près de 150 visiteurs notamment en hiver et 500 en période estivale. Nous sommes neuf en permanence mais lors des festivités du 15 et du 16 août, nous sommes une cinquantaine. » précise l’équipe.

Attachés à leur Saint, ils narrent son histoire, détaillant chaque pierre, chaque détail sans oublier quelques anecdotes croustillantes comme :

« Lors de la bénédiction des animaux, nous avons reçu un gentil perroquet qui n’arrête pas de saluer monsieur le Curé. Cette année là, il y avait aussi une petite furette. Un soir, nous avions oublié de fermer l’église. Nous sommes revenus vers minuit et nous avons vu des gens qui priaient, à notre grande satisfaction.».

Depuis la loi de 1905, les bâtiments de culte sont la propriété de l’Etat. L’entretien de l’édifice est assuré par la Ville. Dernièrement, les gouttières, les fuites d’eau, les socles des saints ainsi que les escaliers de l’orgue ont été rénovés.

« Mais un petit rafraîchissement intérieur serait le bienvenu, c’est un peu la rhétorique de certains étrangers qui nous font remarquer que leur église St Roch est bien mieux entretenue que la nôtre. » concluent-ils.

 

Accueil tous les jours de 14 h à 19h en été et de 14h à 17h en hiver.

28/04/2012

La campagne du Bleuet de France fait jouer la solidarité

bleuet,coquelicot

L’Office National des Anciens Combattants et victimes de guerre (ONAC), organise chaque année depuis 1935, lors des commémorations de la Victoire du 8 mai 1945 et de l’Armistice du 11 novembre, des collectes pour promouvoir le Bleuet de France.

Le Bleuet est la fleur symbolique du souvenir en France, il rappelle le bleu du drapeau sans oublier l’uniforme des « Poilus » de la Première Guerre mais aussi sa capacité à renaître sur les champs de bataille. Il représente dans le monde combattant, la solidarité comme son alter égo d'Outre-Manche, le Coquelicot.

Les bénéfices de cette collecte viendront en aide socialement aux anciens combattants, aux victimes de guerre et du terrorisme ainsi qu' aux pupilles de la Nation. Ils favoriseront également des projets pédagogiques consacrés à la mémoire combattante et l’histoire contemporaine.

« Cette opération qui sera le début d’une longue série a pour but de nous faire connaître auprès d’un public plus large comme les étudiants, les jeunes actifs que nous pourrions rallier à notre cause. » précisent Nathalie Marsaa et Carine Lévêque, coordinatrices du projet.

bleuet,coquelicotDu 2 au 8 mai, l’Onac présentera au Fairview coffee, une exposition consacrée entièrement à l’œuvre nationale du Bleuet de France.

« Nous avons choisi cet endroit car les gérants sont franco-britanniques et, à ce titre, représentatifs de notre événement. » ajoutent ‘elles.

Pour l’occasion des supports ont été imaginés sous forme de carte relatant l’historique de ces deux fleurs.

Sylvain Puyau et Adam Barwell confectionneront des cupcakes rouge et bleu. Un tronc sera mis à la disposition des généreux donateurs. En échange de leurs contributions, un sachet de graine de bleuet leur sera remis. Le 8 mai, les collégiens de la Providence se joignent au mouvement en sillonnant les rues de la ville.

Aidons ceux qui restent…

 Contact et renseignements :

nathalie.marsaa@onacvg.fr; carine.leveque@onacvg.fr

www.bleuetdefrance.fr

 Fairview coffee 6 rue Loys 09.52.98.88.24

bleuet,coquelicot

27/04/2012

Une nouvelle présidente aux Voies des palais

002.JPG

Le 6 mars dernier, s’est tenue l’assemblée générale de l’association des résidents, commerçants, artisans, professions libérales et métiers d’art, les Voies des Palais.

Lors de cette réunion, Isabelle Romieu a été élue à la présidence, à la suite de Gilles Romieu.

« Nous avons enregistré une augmentation de nos adhérents avec des anciens qui nous rejoignent mais aussi des nouveaux. » précise Isabelle Romieu.

Le bureau est composé de Michel Combet trésorier, de Nathalie Quentin secrétaire et de Thierry Nedjar vice-président.

Samedi dernier, l’association avait programmé pour ses adhérents, une visite du Mikvé et du quartier de la Canourgue avec le concours d’Elisabeth Rostoll de l’Office du Tourisme et Michaël Iancu, directeur de l’Institut Maïmonide. Elle s’est achevée autour d’un pot de l’amitié.

« Cette visite était très intéressante, elle nous a permis de découvrir ou de redécouvrir le patrimoine et l’histoire de notre quartier. » confient les membres.

Le 12 mai prochain, l’association assurera l’accueil de la manifestation Choralissimo, organisée par la Maison des Chœurs où des chorales chanteront sur la place.

Suivi par son traditionnel repas de quartier, prévu le 22 mai prochain, ce dernier permettra de réunir les voisins mais aussi d’accueillir les nouveaux arrivants dans un cadre convivial.

Place aux Arts le 16juin, la fête de la musique et bien d’autres projets comme la participation aux Internationales de la Guitare sont à venir.

 

Association les Voies des Palais

3 rue des Palais

lesvoiesdespalais@gmail.com 

Rencontres périscolaires autour d'un ballon de football au stade Bel-Air

003.JPG

Durant quatre journées, les écoles élémentaires Léo-Malet, Julie Daubié, Charles Baudelaire et le groupe scolaire du Petit-Bard se sont rencontrés pendant la période périscolaire pour un tournoi de foot.

Ces rencontres sont à l’initiative de tous les élèves du cycle 3 (CE2, CM1, CM2) sous la houlette de leurs animateurs et animatrices Alea (accueil loisir attaché à l’école).

« Chaque équipe a confectionné ses maillots avec sa couleur sans oublier les noms et numéros des joueurs. Le but de cette activité est que chaque enfant se sente investi. » précise Maya Boschet Alea de Léo Malet.

Encouragés par leurs supporters et les pom-pom girls, les matches se jouent en parallèle en deux fois 12 minutes. Ils ont débuté le 16 mars dernier, lorsque Léo Malet l’emportait 3 à 2 contre Charles Baudelaire tandis que le Petit-Bard s’inclinait 2 à 4 face Julie Daubié. Le 19 mars l’école Léo-Mallet gagnait 3 à 2 contre Julie Daubié pendant que Charles Baudelaire alourdissait la mise de 6 à 0 aux joueurs du Petit Bard.

Décidés à en découdre, ils récidivent le 2 avril dont le résultat est : Léo Mallet 6 – Petit Bard 0.

La finale s’est déroulée le 23 avril où les élèves de Léo Malet se sont illustrés avec 2 buts à 1 devant leurs homologues de Charles Baudelaire. Pour le groupe du Petit Bard, il perd 1 – 0 sans avoir démérité contre l’école Julie Daubié mais remporte le trophée du fair-play.

Le vainqueur de ce tournoi est l’équipe Léo-Malet qui se voit décerner la coupe de la ligue 2012 des Cévennes. Chaque joueur est reparti avec une médaille pour ne pas oublier cette journée.

« Je suis fier de mon équipe, on a bien joué et j’ai été un bon capitaine. On est content d’avoir participé à ce tournoi et d’avoir gagné. » conclut Serdal.

13:16 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

20/04/2012

Kino : l’art de faire des courts-métrages en des temps record, ce samedi à la salle Rabelais

Kino Kab Mpt 2012.jpg

Kino est une création de courts-métrages, conçus et réalisés par des amateurs et des professionnels de tout âge, sans obligation de qualification. Il faut également relever le défi de créer des œuvres cinématographiques dans des temps très courts. De travailler ensemble dans l’échange de moyen humain et matériel, de mélanger les différentes compétences et d’apporter grâce à la mixité, des échanges interculturels et intergénérationnels et surtout de faire découvrir  au travers de ces images insolite le dynamisme créatif et culturel de  notre belle ville au monde entier.

« Kino commence par un pari entre amis en 1999 à Montréal. Il fallait produire un court-métrage original chaque mois avant l’an 2000 et la fin du monde… L’an 2000 venu et point de catastrophe… mais 200 films plus tard, le mouvement Kino était né. Deux Belges ont rapporté le concept en Europe et aujourd’hui, il existe 74 cellules dans 19 pays. » expliquent Marion Boyer et Mathieu Vilcot, initiateurs du projet.

Les membres proposent tous les deux mois au Centre Rabelais, une projection thématique de leurs œuvres. Pendant la diffusion, le public présent choisi le thème pour la prochaine session.

La cellule Kino montpelliéraine organise au printemps sur 10 jours (du 12 au 21 avril), le Kino Kabaret qui rencontre un vif succès auprès des kinoïstes locaux et étrangers.

L’action et le moteur de cette réussite, sont basés sur la synergie de groupe, l’ambiance chaleureuse, la contrainte du temps et des moyens de créations exceptionnels.

Le clap de fin de ce marathon est prévu le samedi 21 avril à 20h au Centre Rabelais (boulevard Sarrail).

Entrée libre et gratuite. www.kino-mtp.fr

Le gîte Saint-Roch, lieu de repos sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

014.JPG

Depuis 2004, le gîte St Roch est devenu une étape incontournable sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle pour les pèlerins venus du monde entier.

Dès son arrivée dans le presbytère du sanctuaire, le pèlerin est accueilli par  un membre de  l’équipe hospitalière,  qui lui remet une charte avec des consignes à suivre pendant son séjour d’une seule nuit, seulement.

Le gîte met à disposition, huit lits, un salon et une cuisine où il pourra se restaurer.

L’équipe hospitalière, constituée de 17 bénévoles, dont certains sont d’anciens pèlerins, se relaie toute l’année pour favoriser un climat sympathique et convivial.

« Quelques fois, on guérit quelques bobos, mais notre rôle est aussi de le renseigner sur le chemin à suivre mais également d’assurer le bon déroulement et fonctionnement de son passage. De l’encourager et d’être à son écoute. Nous faisons preuve d’un respect dans la démarche de chacun.» expliquent ‘ils.

Ce point de ralliement reçoit près de 700 hôtes par an, de toutes religions et d’une trentaine de pays en passant notamment par le Japon et la Chine.

Depuis le début de l’année, 96 s’y sont arrêtés. Ce soir là, ils étaient sept à se reposer.

« C’est la première fois que je fais le chemin, il y aura plusieurs étapes encore à surmonter. Je me donne quatre semaines et je souhaite arriver à Lourdes. Ce soir c’est ma première nuit au gîte. Je repars demain matin et mon objectif est de marcher 25 km par jour. Ceci est ma démarche personnelle, elle va me permettre de me retrouver et de me poser. » confie Eric 52 ans, venu d’Arles.

Cet hébergement modeste est un lieu de rencontre humaine et spirituelle sur le chemin de l’écoute et du partage.

Une permanence est assurée du 15 mars au 15 novembre de 16h30 à 19h. Et de novembre à mars, c’est sur réservation.

 

Contact :

Gîte Saint Roch

4 rue  de Vallat

04 67 52 74 87

16/04/2012

Place aux arts sur La Canourgue

AppelPAABN2.JPGPour sa 5e édition, samedi 16 juin 2012, le quartier de la Canourgue à Montpellier deviendra le théâtre de l'évènement annuel "Places aux Arts". Une cinquantaine de peintres et sculpteurs viendront investir ce site unique, à la rencontre d'un public amateur d'art.

L'Association Clap'Arts qui en est l'organisatrice lance un appel aux artistes peintres ou sculpteurs qui souhaiteraient y participer.

Leur dossier devra se composer des pièces suivantes :

- Photos d’au moins trois œuvres récentes susceptibles d’être exposées ou coordonnées de son site internet ou blog pour visualisation de celles-ci.

- Coordonnées complètes (Nom, Prénom, adresse, téléphone, e-mail).

- Un chèque d’un total de 30 euros représentant l’'adhésion à l’association

« Clap’Arts » pour l’année2012 (10 €) et la participation aux frais relatifs à cette manifestation (20 €).

Dans le cas de dossier papier (photos) une enveloppe, suffisamment grande et timbrée, libellée à vos noms et adresse pour retour des dossiers.

Le dossier complet est à adresser au siège de l’association  Clap'Arts - 6, rue Jean Jacques Rousseau - 34000 Montpellier.

Tout dossier incomplet sera automatiquement rejeté.  Suite à la délibération du jury (22 mai) un emplacement sera affecté à chaque artiste retenu qui en sera avisé par e-mail ou à défaut par téléphone.

Les chèques des artistes non retenus seront retournés avec leurs dossiers.

Les documents nécessaires à l'inscription sont téléchargeables sur : http://claparts.unblog.fr

Florence Combet - 06 12 23 26 28

Clap'Arts - 04 67 60 96 65