Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/05/2012

Une conférence avec le général Irastorza pour les élèves de 3ème de la Providence

DSC_0184.jpg

Depuis trois ans, les collégiens de 3ème ont été initiés par leur professeur d’histoire Corinne Cendres, au sens du devoir et de la mémoire. Ils ont mené plusieurs actions et ont apporté leurs participations à des collectes pour le Bleuet de France mandaté par l’Onac, à chaque commémoration.

Ces initiatives sont dans la continuité de leur programme scolaire qui comprend les guerres mondiales, mais aussi en éducation civique avec l’armée et la nation.

« Il faut prendre conscience, qu’il y a toujours eu des guerres, qu’il y en a encore de nos jours et qu’il y a toujours des invalides » explique le professeur.

Pour ne pas oublier, elle a convié pour une conférence, le général Irastorza ancien chef d’état major de l’armée de Terre, conseiller de l’ordre de la Légion d’honneur et président de la mission du centenaire de la Première Guerre mondiale (1914-2014).

« Le plus important, c’est de faire comprendre d’où l’on vient car l’avenir est difficile à cerner. On ne peut pas l’appréhender sans avoir une perception d’où nous venons sans oublier les sacrifices consentis de nos aïeuls » précise le général.

Durant deux heures, devant des élèves assidus et à l’écoute, il leur a expliqué  le rôle de l’armée française au travers des opérations extérieures (Opex) imagées par des diapositives, notamment celle menée actuellement en Afghanistan en passant par le matériel utilisé sur le terrain  mais aussi le rôle des militaires et leurs engagements dévoués pour la sécurité de la nation.

« C’est une opportunité de recevoir ce général avec une telle carrière. Son témoignage a pour but de faire toucher du doigt aux élèves, l’importance de la mémoire et du patriotisme » confie Nicole Arnavielle, chef d’établissement.

« Cette conférence a été très instructive, l’intérêt reste le vécu, un réel mais surtout l’effet de distance qui nous est relaté dans nos livres d’histoires. Mais là, c’est une réalité » concluent Delphine, Shiny, Shone, Lola, Clara, Rime, Laura et Alexia.

25/05/2012

Concert ce soir à Saint-Roch

Ce soir à 20h30, le chœur de l’église Saint Roch accueillera l’ensemble vocal de Grabels . Sous la direction d’Ernesto Fuentes, les musiciens interpréteront des extraits du «Roi Arthur» de Purcell, des chants populaires, une pièce d’orgue Fresboldi.

 Entrée libre, participation aux frais

 

Demain samedi c'est le Trio Baroque qui entre en scène.

 26-Mai---trio-baroque.jpg

24/05/2012

Les lycéens découvrent l'entreprise

Espace-cross.jpgLe lycée Joffre et l'association des BGE (boutique de gestion) ont mis en place cette année, un projet expérimental sur le thème : « J'apprends l'entreprise ».  Dans le cadre de l'enseignement d'exploration de seconde PFEG (principes fondamentaux de l'économie et de la gestion). La classe de seconde 12 a été divisée en sept équipes de cinq élèves. Chaque équipe a constitué son dossier de création d'entreprise. Au cours d'un parcours initiatique qui leur a permis d'étudier les aspects commerciaux comme la définition d'un concept, la rencontre et l’interview d'un professionnel, l’ étude d’une  clientèle potentielle avec une enquête par questionnaire.  Mais aussi sur l’identification des concurrents directs et indirects avec un recueil d'informations sur la réglementation, des aspects financiers (estimation des chiffre d'affaires et résultat prévisionnels, et du plan de financement) sans oublier les aspects juridiques (choix argumenté d'une structure juridique et rédaction des statuts et de l'annonce légale).

« Ce projet a permis une découverte active de l'entreprise, acteur économique essentiel et donne une idée concrète aux élèves des métiers en lien avec les Sciences de Gestion. Il a ainsi contribué à éclairer les choix d'orientation des élèves. » explique Marie-Laure Lo-Ying-Ping professeur d’économie et de gestion.

Les équipes ont présenté leur projet le lundi 14 mai devant un jury composé de professionnels et enseignants. Tous ont présenté leurs projets. Le projet "Espace CROSS" a été désigné grand vainqueur du concours. Les lauréats Julien Aliu, Guilhem Cros, Mathias Martin, Guillaume Payan, Louise Savouillan ont été récompensés. Les membres de l'équipe "Love Soap" ont été désignés vice lauréats.

Le jury a souligné la qualité des projets présentés ainsi que la complémentarité et la cohésion des membres de ces deux équipes.

10:32 Publié dans Au tableau | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

18/05/2012

Historien et "passeur moral", Michaël Iancu veille sur l'institut Maïmonide

003.JPG

L’Institut Maïmonide doit son nom à Moïse Maïmonide (1135-1204), philosophe, médecin, commentateur de la Mishna, jurisconsulte de loi juive. Il fut le dirigeant de la communauté juive d’Egypte. Il excelle dans divers domaines et influence le monde non-juif, notamment Thomas d’Aquin qui le surnomma « l’Aigle de la Synagogue ».

Cette dernière a été fondée en 2000, par Georges Frêche et René-Samuel Sirat grand Rabbin, sous la présidence de Guy Zemmour. Mais aussi à partir de ses racines hébraïques, de son histoire, de la collectivité juive du Moyen Age. Ces hommes ont apporté leurs savoirs antiques qui étaient, en autre la médecine arabe médiévale. Les Juifs ont été des passeurs de cultures entre l’Ibérie musulmane et la chrétienté féodale.

A sa tête depuis le début, Michaël Iancu, qui a à sa charge une noble mission et une belle histoire singulière.  Ce docteur en histoire et historien se définit comme un « passeur moral ». Il a vu le jour dans les Bouches du Rhône, il y a 39 ans. Michaël s’est installé à Montpellier en 1984 où il a suivi un cursus musical au conservatoire ainsi qu’à l’école normale de Paris.

« J’ai beaucoup hésité entre le violon et l’histoire. » confie t’il.

Il programme des cours, des conférences et des séminaires sous forme pratique sans oublier des visites organisées en partenariat avec l’Office de tourisme.

Le but : valoriser et  promouvoir la mémoire de cet endroit unique, d’une part par sa rareté en Europe (seulement 3 mikvés ont été retrouvés). Et d’autre part pour les archéologues car il renferme en son sous sol, un Mikvé, vestige d’un bain rituel datant entre le XIIème et XIIIème siècle. D’ailleurs les fouilles se poursuivent pour comprendre l’articulation entre le Mikvé et de la Synagogue.

La philosophie de ce lieu est d’instruire sur l’histoire et la civilisation du peuple juif, d’instaurer un dialogue interreligieux avec les chrétiens et les musulmans mais aussi de conjuguer les valeurs médiévales.

« Si Montpellier est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est en partie grâce à son université, son école de médecine qui a été, au Moyen Age, le tremplin de son développement et de sa liberté de penser. » précise Michaël Iancu.

 

Institut Maïmonide

1 rue de la Barralerie

04.67.02.70.11

maimonide-institut.com 

11/05/2012

Le don des collégiens

IMGP0009.jpg

Depuis 2 ans maintenant, les élèves des classes de troisième du collège La Providence sont présents aux commémorations du 11 novembre et du 8 mai, mandatés par l’ONAC pour collecter pour le Bleuet de France.  Cette année encore, ils se sont impliqués et malgré le temps maussade, ils ont collecté depuis le début de la semaine dans les rues de la ville. Cette année, en partenariat avec le Fairview coffee , une trentaine d’élèves sont allés à la rencontre des passants pour leur expliquer leur action en faveur du Bleuet de France.

Cette collecte s’inscrit dans le prolongement d’un projet pédagogique sur le devoir de mémoire proposé  à tous les élèves de troisième du collège la Providence, et porté par Corinne Cendres, leur professeur d’Histoire.

« Cette collecte est l’occasion d’aider les élèves à s’inscrire dans une Histoire qui est aussi la leur, par un appel à la solidarité entre les générations » précise Madame Arnavielle, chef d’établissement.

_DSC4802.jpg

Vide grenier à Saint Roch

Le comité de quartier Saint Roch Ecusson organise, samedi 12 mai à partir de 10h et jusqu’à 18h, son traditionnel vide grenier au square Bagouët.

Ouvert à tous, les emplacements sont gratuits pour les adhérents.

Les adhésions pourront être prises sur place.

Adhésion annuelle : 15 €, (10 € pour les personnes non imposées).

 

Contact :

06 30 36 84 33

10/05/2012

Matière d’Art s’habille de rouge

DSCN7005.JPG

Dans le cadre de la manifestation les Ateliers Saint Roch voient rouge, pour ce mois de mai, c’est la boutique Matière d’Art qui s’y colle.

Noémie Barbey a confectionné une série de bijoux rouge et argent sur le thème de l’hémoglobine, elle a aussi travaillé les émaux et le cuir.

Quant à la céramiste, Lily Vialacres, elle a imaginé un champ de coquelicot qui garnit la vitrine et des poissons flottants.

Elles fêtent également les deux ans de leur magasin.

A découvrir jusqu’à la fin du mois.

 

Matière d’Art

5 rue de la Fontaine