Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


27/09/2014

Scène ouverte à Candolle

Dans le cadre du festival Les Internationales de la Guitare, le dynamique comité de quartier les Amoureux de Candolle propose le dimanche 28 septembre place Candolle (Plan de l’Université), une scène ouverte.

De 15h à 18h, les groupes Les Canny Gamblers, Playlist et Olivier L’Hôte se succéderont sur scène. Suivi d’un concert et de bien d’autres surprises prévus dès 18h30.

L’Instant d’apprêts a déménagé

009.JPG

Après trois années passées rue du Roucher, Gaëlle Griffon avait envie de s’agrandir autant dans sa boutique que dans sa collection.

« Je reste dans le quartier Saint-Roch, celui des créateurs et à quelques pas de mon ancienne boutique. J’ai également élargi ma gamme car maintenant je propose des parapluies, des sacs et des foulards sans oublier ma « maille » qui est ma marque de fabrique », souligne cette jeune chef d’entreprise.

C’est en juillet dernier qu’elle a investi sa nouvelle boutique sise rue du four des flammes.

Pour fêter l’évènement, elle organise une inauguration le samedi 27 septembre à partir de 18h.

 

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h (fermeture le mercredi matin et le lundi sur rendez-vous).

 

L’instant d’apprêts

1 bis rue du four des flammes

06.47.60.67.80

www.linstantdapprets.fr

26/09/2014

Restauration de l'église Saint-Roch

014.JPG

Depuis quelques jours, deux échafaudages ont investi le chœur de la nef de l’église Saint-Roch.

Une opération de rénovation est en cours sur deux œuvres « Mort de Saint-Roch » et « Saint-Roch soignant les pestiférés » réalisées en 1839 par le peintre montpelliérain Auguste-Barthélémy Glaize.

« Les toiles, elles aussi, souffrent des conditions climatiques, des ultra-violets, de la pollution, de l’oxygène, de la lumière et des insectes mais aussi par son vieillissement naturel qui provoque des craquelures. Un tableau respire en fonction de ces variations et se fatigue. Notre travail consiste à un décrassage, à dépoussiérer, à débarrasser des salissures sèches et à réactiver le vernis pour qu’il devienne plus brillant et transparent, ce qui accentuera les reliefs.

Nous passons une dizaine de jours sur chaque toile que nous retouchons, nous utilisons des produits naturels comme notamment de la colle à base de vessies d’esturgeon.

Ces tableaux ont fait l’objet probablement d’une restauration au début du XXème siècle » soulignent les deux restaurateurs Hervé Giocanti et Violaine Brard.

Cette restauration s’inscrit dans le cadre du Plan objet, mis en œuvre par la ville et direction régionale des affaires culturelles (DRAC), qui vise à la conservation et à la restauration de différents objets et œuvres d’art répertoriés au patrimoine historique.

25/09/2014

Sésame ouvre toutes les portes

005.JPG

Michel Caraco est une figure incontournable de la rue Saint-Guilhem. Installé depuis 1995 dans son minuscule local d’une superficie de 4m2.

Michel est né à Montevideo en Uruguay d’un papa français et d’une maman uruguayenne. Il est arrivé en France, il y a trente ans.

Ce touche à tout a toujours baigné dans le commerce. Il a écumé les marchés, a possédé différents points de ventes comme le dépannage à domicile, l’électricité mais aussi dans la retouche de vêtements.

Désormais, l’artisan multiplie les fonctions en passant par la cordonnerie, l’affûtage, l’impression de plaques d’immatriculation sans oublier les tampons et les clés.

Sa formation de cordonnier s’est faite pendant les deux premières années, il l’a appris sur le tas entre midi et deux. En mimant et en observant les gestes de son employé qualifié dans ce domaine.

Comme dit l’adage « le cordonnier est le plus mal chaussé ».

« Bien sûr, qu’il l’est ! Mais surtout dans mes premières années où j’ajoutais tellement de service que parfois je n’avais pas le matériel. Par ailleurs, j’ai toujours trouvé la solution clé en main », conclut’il.

 

Ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h30

 

Sésame

45 rue Saint-Guilhem

04.67.66.43.18

23/09/2014

Atypiques créations

009.JPG

Sylvie Beaulard, la cinquantaine, a exercé pendant quinze ans le métier de décoratrice à Londres. Elle y installait des vitrines de Noël, de la décoration dans des châteaux et des hôtels.

« Aménager des espaces, mettre en scène, créer des installations c’est inné chez moi. J’aime raconter des histoires au travers de mon travail, il faut qu’il ait un sens », souligne la créatrice.

De retour en France dans les années 90, cette maman de deux enfants trouve un travail alimentaire dans une grosse boîte d’informatique. Elle y restera dix-sept ans.

Depuis l’enfance, Sylvie bricole, coud des robes, crée des bijoux. Les textures, c’est son truc.

« Dans mes compositions et mes bijoux atypiques, je ne choisis pas la simplicité. Je me démarque en y incluant le portait de Frida Kahlo. C’est une artiste peintre autodidacte mexicaine réputée pour son engagement et son combat après un accident de bus qui la laissera lourdement handicapée », ajoute Sylvie.

Elle parcourt les marchés locaux, se fait connaître et dernièrement elle a ouvert sa boutique dans le quartier réputé des créateurs, Saint-Roch.

 

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h.

 

L’inauguration de la boutique est prévue le samedi 4 octobre à partir de 19h.

 

Merveilles

21 rue Roucher

06.13.30.10.62

 

atelierdesmerveilles@free.fr

www.atelierdmerveilles.fr

Festival du court-métrage

affiche_2dd014_site1.jpg

Ateliers chocolat

Mlle-Chocolat-18-266x400.jpg

Carine et Jeanne, les demoiselles chocolat reprennent leurs traditionnels ateliers à partir du 30 septembre prochain. Durant deux heures, les chocolatiers en herbe pourront découvrir l’histoire du chocolat, ses différentes techniques sans oublier une dégustation.

Ateliers prévus le 30 septembre et le 21 octobre de 14h30 à 16h30 et de 19h30 à 21h30 et pour les enfants le 23 octobre de 10h30 à 12h.

 

Tarif adulte 38 €/personne et enfant à partir de 6 ans 25 €.

Inscriptions et réservations au 04.99.63.18.45.

Melle et Chocolat

10 rue Roucher