Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/02/2016

Les vêtements, bijoux et accessoires d'une créatrice

IMG_2501.JPGÊtre entourée de quelque chose qui a une âme, une histoire mais aussi par l'envie de mettre sa créativité au service du quotidien sans oublier son « amour du beau » que Fanny Bannes créatrice de vêtements, confectionne ses robes, tops, vestes, manteaux ainsi que ses incontournables bijoux et accessoires.

« Ma mère m'a appris à coudre et à l'âge de 11 ans, je faisais ma première robe, » souligne Fanny .

Cette passion dévorante la conduit à suivre des études en Arts appliqués, elle poursuit avec un BTS stylisme de mode puis une licence designer de mode, ensuite vient une licence pro textiles habillement.

Inspirée également par l'art graphique et le design, Fanny choisi ses tissus en fonction des saisons. Pour l'hiver, elle dessine et imagine ses créations dans des matières comme la laine, la soie et le viscose le tout dans un camaïeu de couleurs sobres tandis qu'en été Fanny opte pour le coton, le lin et la soie sont très colorés avec une touche de motif graphique.

« J'aime travailler les matières agréables à porter, naturelles et surtout facile d'entretien. La base de mes créations sont des tissus japonais et français, » précise la créatrice.

En 2008, sa première boutique Tiket voit le jour rue Glaize. En juillet 2014, elle s'installe rue Foch qui fait aussi office d'atelier.

« Tiket pour moi symbolise la notion du déplacement, du voyage. Un ticket d'entrée, avoir un ticket, ».

 

Tiket

29 rue Foch

09 52 17 61 01

www.tiketwear.com

 

 

 

 

 

17/02/2016

La drôle de ville d'Eddy Raffin

IMG_2516.JPGAvez vous déjà vu la statue des Trois Grâces en lévitation ou encore l'Arc de Triomphe du Peyrou tenir sur un pied ? Non !!! Et pourtant, ces clichés existent. Ces réalisations sont l’œuvre d'un « jeune » photographe qui s'est mis à shooter, il y a seulement un an et demi.

« J'ai pas mal cherché à apprendre comment fonctionnait l'appareil avec ses différentes lentilles, la vitesse, l'ouverture mais aussi par rapport à la photo que l'on fait . Soit en portrait ou en paysage et les règles de composition, » explique Eddy.

Eddy Raffin présente au Fairview deux séries de photographies dans lesquelles, il remet l'outil informatique au service des créations.

«L'idée m'est venue en admirant les photos de Mourad Osmann pour sa vision subjective et la récurrence de sa production. J'avais l'envie de diffuser des photos par le biais de réseaux sociaux. Cela a changé ma façon de shooter, la matérialisation par un croquis, j'adapte le matériel adéquat . J'utilise aussi dans la post-production les logiciels Gimp et l'incontournable Photoshop, » ajoute le photographe amateur.

Le rendu est sensationnel notamment dans sa série « The world of trought a smartphone »,où son smartphone devient une passerelle dans des scènes du quotidien.

La seconde est un « Montpellier revisité » où l'on découvre également sa passion pour les sports extrême qu'il mélange avec la statue de Jean Jaurès s'initiant à la Sckaline mais aussi la déesse Niké préparant un « flip » sans oublier Louix XIV s'octroyant une sortie aérienne.

Ca vaut le coup d’œil. A découvrir jusqu'à la fin du mois.

 

Fairview

6 rue Loys

09.80.56.39.39

 

Karin Espinosa au Grain des mots

La librairie Le grain des mots propose une rencontre avec l'auteure Karin Espinosa, le jeudi 18 février à 19h, elle présentera Dans la lumière déchirante de la mer, son dernier ouvrage dédié au poète Pier Paolo Pasolini et illustré par Ernest Pignon-Ernest.

 

Librairie Le grain des mots

13 bd du Jeu de Paume

04 67 60 82 38

 

11/02/2016

France bénévolat organise un speed-dating ce vendredi

IMG_2520.JPGL'association France bénévolat a pour vocation de promouvoir le bénévolat dans le tissu associatif montpelliérain. Elle organise différents rendez-vous comme des débats public, des actions sociales pour mettre en relation les bénévoles et ses associations adhérentes.

« Nous sommes la première étape dans le parcours d'un bénévole, » souligne Danièle Trauchessec, présidente.

Le 12 février prochain, elle s'installe de 14h à 18h dans les locaux de la Maison de la démocratie mise à disposition gracieusement par la mairie pour l'organisation d'un speed dating.

« Le but de ce speed dating est de mettre en rapport direct nos vingt cinq associations accueillies, ce jour là, avec toutes les personnes désireuses de mettre leurs compétences de façon ponctuelle au service des autres, même les moins de 18 ans avec une autorisation parentale qui est demandée pour le bénévolat traditionnel sont les bienvenus. L'année dernière nous avons reçu 95 bénévoles,» précise la présidente.

 

France bénévolats

30 rue du Cardinal Cabrières

04 67 02 16 25

benevolat31@free.fr

www.benevolat34.free.fr

 

 

 

L'UFC en conférence ce vendredi

L'association de consommateurs Ufc que choisir organise à la faculté de Droit, le vendredi 12 février de 17h à 19h, une conférence-débat dont le thème est « TAFTA (Trans Atlantic Free Trade Area) : quelles sont les promesses, quels risques ?

Sous la houlette de Claude Gaubert trésorier de l'association Ufc que choisir aux côtés de la députée européenne Virginie Rozières et de Domingo Amparo avocat au barreau de Montpellier.

Entrée libre.

Faculté de Droit

Bâtiment 1, amphi C

39 rue de l'Université

 

 

Weven, l'association qui crée des liens culturels entre étudiants

IMG_2494.JPGWeven est une association toute jeune, elle a vu le jour en septembre dernier lors d'une soirée de lancement. A l' initiative de Waël Smali, Sami Angsthelm et Louis Caizegues.

« Nous sommes friands de découvertes culturelles dans le tissu artistique et nous nous sommes rendus compte que le public qui assistait à des événements était toujours issu du même panel. Il y a une envie chez les étudiants de faire des choses différentes notamment dans l'organisation de soirée. Nous voulons les réunir autour de projets communs, » confie Waël.

Leur concept est de créer du lien avec tous les étudiants de toutes les facultés montpelliéraines par le biais des réseaux sociaux et de leurs propres réseaux. De promouvoir le travail d'étudiant en faisant découvrir leur côté artistique.

Pour se démarquer, Weven organise des événements dans des lieux insolites, présente des expos éphémères avec des artistes émergents et imagine bien d'autres des rendez-vous à venir.

« Nous voulons des choses moins consensuelles. Nous souhaitons rassembler toutes ces « pépites » dans une démarche de créativité et ludique en créant un melting-pot issu du milieu de la musique, de l'illustration, du graphisme, du street art, etc, » ajoute Waël.

Comme ce soir là, au Game Taverne, où se déroulait une expo sonore avec Kuno, JB et CHMP sous la houlette de Waël.

 

Contact : 06 83 96 80 56

 

 

 

10/02/2016

Un documentaire "D'un bourg à l'autre"

 

Cécile Gotanègre.jpg

Cécile Gotanègre est à la réalisation de plusieurs courts-métrages, elle a également participé à d'autres tournages. Elle gère aussi le montage, le son, la lumière dans tous ses films.

Son cursus débute en 1997 à Sufco, où elle suit une formation dans l'audiovisuel. Elle anime des ateliers et a collaboré à « Collège au cinéma » pendant plusieurs années. Elle enchaîne avec les entreprises et les associations en recherche de support audiovisuel.

Il y a quelques mois, Cécile accompagne et filme les élèves de la classe de 1ère électrotechnique du lycée Fernand Léger de Bédarieux au Sénégal. A l'initiative de ce projet un peu fou, l'infirmière du lycée, passionnée d'Afrique tout comme notre réalisatrice.

« J'ai réalisé ce documentaire qui retrace la rencontre des habitants du petit village de M'Bourg avec cette classe, accompagnée de leurs deux professeurs et de l'infirmière. La mission des élèves a été installation de l'électricité dans deux classes, une salle polyvalente mais aussi dans une église. Ceux qui ont tiré profit de cette expérience ne sont pas ceux auxquels on s'attend, » précise la réalisatrice,

Le 12 février prochain, elle présentera la projection de son premier long documentaire intitulé « D'un bourg à l'autre » dans la salle n°2 du cinéma Diagonal dès 18h. Cette séance sera suivie d'un débat sur le thème "de l'apport et de l'importance de l'aide humanitaire et des projets participatifs dans l'électrification de l'Afrique". Avec la participation de l'équipe du film, Emsf France, Enercoop et d'autres acteurs locaux.

«Ce film aborde les thèmes de la transmission des savoirs, du passage à l'âge adulte, de la quête de soi dans la rencontre de l'autre, du sens de la vie, réflexions présentes plus ou moins consciencieusement dés les remous de l'adolescence. Ceci vu au travers du prisme de la problématique de l'électrification de l'Afrique. La lumière est ici, intime, universelle, sociale, éducative, égalitaire, spirituelle, resplendissante, » conclut Cécile

Tarif : 5 € sur place et billeterie en ligne.

 06 65 94 05 62

contact@studiobonaventure.net
studiobonaventure.net

affiche sénégal finale.jpg