Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


27/06/2016

Des rendez-vous bien-être et beauté dans une ambiance girly

IMG_2908.JPGDevant le succès rencontré lors de ses rendez-vous beauté, fixés  chaque dernier jeudi du mois. Maguelonne, bloggeuse « Les chroniques de Myrtille » se félicite de son initiative.

« Je suis en charge de la communication de cet événement qui au départ se déroulait essentiellement sur Facebook. L’idée était de proposer un lieu pour ce rendez-vous mensuel. Le Fairview coffee se prêtait à mon envie, » explique la jeune femme.

Cet after-work comprend une formule de 15 €. Cette dernière  donne accès à l’atelier de son choix mêlant le bien-être avec les massages acu pression de Sévérine mais également une partie beauté avec du nail-art (Lelou), du maquillage (Sarah), de la coiffure (Céline) sans oublier les ateliers créatifs de Maria et la partie vestimentaire (Sophie) et les bijoux (Marie). Pendant ce moment de  détente, on sirote un verre de vin, un thé tout en dégustant une assiette salée ou sucrée concoctée par Cinthya et Didier.

 « C’est une première. Je suis ravie parce que c’est l’occasion de partager un moment entre amies mais aussi pour soi surtout après une journée de travail. Le cadre est reposant et apaisant, » souligne Magali qui découvrait ce concept.

«Dans cette ambiance girly, il y a aussi le côté copinage qui se propage aux personnes qui viennent nous rejoindre. Car nous sommes contentes de retrouver. C’est notre soirée nanas et nous nous retrouverons à la rentrée ! » concluent-elles.

 

Contact :

lcdm@les-chroniques-de-myrtille.fr

 

 

 

26/06/2016

Entrez dans l'univers coloré de Léokadie


IMG_3142.JPGL’artiste Léokadie expose le temps d’un été, une série retraçant ses trois années montpelliéraine.

Du 18 juin jusqu’au 20 juillet, elle a choisi un lieu original pour faire découvrir ses dernières productions : l’hôtel du Palais situé place de la Canourgue.

On peut retrouver ses premières œuvres qui l’on fait connaître, à savoir son bestiaire réalisé tout en finesse, nuance avec un sens du détail et de la précision qu’apporte la technique du Rotring.

Léokadie a coloré son travail et s’est penchée sur le thème de la féminité complexe telle que peut la percevoir une trentenaire d’aujourd’hui.

Sa patte facilement reconnaissable s’est exprimée dernièrement dans une gamme de portraits où les regards, les gestes et les expressions nous interrogent et nous interpellent.

« Prochainement, je vais collaborer à un projet artistique avec les Ateliers Saint-Roch et je vais troquer mes stylos contre les pinceaux pour  approfondir ma technique de la peinture à l’huile, » souligne l’artiste.

Son exposition est à découvrir dans les salons de l’hôtel du Palais. Elle concrétise un an de collaboration entre Léokadie et Nathalie Quentin qui souhaitait embellir ce lieu.

« Après un passage au  salon de l’hôtellerie pour découvrir les dernières tendances dans le domaine de la décoration. Je suis revenue un peu frustrée par l’uniformité qui s’en dégageait (béton ciré, couleur taupe, vert anis). Je ne désirais pas que l’hôtel perd tout sous charme qui singularise la maison depuis plus de trente ans, explique Nathalie. Il fallait rénover, rafraîchir les lieux. La rencontre avec Léokadie a été déterminante, elle a su répondre à nos attentes et respecter le choix des couleurs et des matériaux de l’hôtel tenu par deux femmes. Rose, ma mère qui vient de prendre sa retraite et moi-même, ».

Léokadie a pu ainsi créer une atmosphère unique dans douze chambres, qu’elle a retravaillées avec le mobilier et des tableaux originaux.

Cette expo qui devait durer le temps d’un week end est prolongée. Elle est visible de 11h à 19h.  

 

Hôtel du Palais

3 rue du Palais

04.67.60.47.38

leokadie.com

 

23/06/2016

Vernissage chez Triptyque

carton-invitation.jpg

La Petite académie souffle ses cinq bougies

MONTPELLIER - affiche MAGRITTE .jpg

Place aux Arts, place au succès

IMG_3131.JPGMalgré la pluie éparse, Florence Combet organisatrice de Place aux Arts, a voulu que celui-ci  reste une fête.

Peintres, sculpteurs et plasticiens présents ont également joué le jeu, ce qui a permis aux visiteurs, curieux et amateurs d’admirer leurs différentes propositions en passant par le métal, la terre avec une touche de pastel, d’acrylique, de collage etc..

Cette galerie éphémère a offert un panel de diversité et de curiosité, parsemées sur la place de la Canourgue et ses abords comme notamment  les sphères et paravents de métal d’Alejendro Berconsky ou encore les  pièces recyclées à partir d’optique de phares, bouteilles de gaz et de bien d’autres objets hétéroclites d’Arnaud Labarge sans oublier l’univers poétique de Sylvaine Martel avec ses fleurs et ses personnages en terre cuite.IMG_3047.JPG

«D’année en année, je trouve que les œuvres des artistes sont de plus en plus talentueuses et haute gamme. Durant les travaux de l’hôtel Richer de Belleval, nous souhaiterions investir le jardin des plantes pour notre dixième édition, » explique Florence Combet.

L’invitée d’honneur Marie-Ange Plumelle dont s’était la première participation a dévoilé son travail composé de technique mixte, de collage, d’acrylique et d’huile déclinés sur des paravents de bois, papier ou carton.IMG_2998.JPG

 

19/06/2016

Fête de la musique

Pic St Blues.jpgLe Bagel House partage tous les jours avec vous sa passion pour la culture Américaine et sera encore au rendez vous mardi 21 juin, avec un vrai groupe de Blues Rock Ricain en provenance direct des States juste pour vous: les Pic St Blues

Alors nous vous attendons nombreux de 15 à 18h pour les accueillir comme il se doit.

En partenariat avec le Fairview Coffee nous mettrons à disposition un stand de pâtisseries anglo saxonnes, de boissons rafraichissantes et encore plein d autres surprises.

Bagel House

6 rue Loys

04 67 67 07 02

Les cadres baroques de Sabine Schmitt

photo (1).JPGCréatrice bien connue dans le quartier Saint-Roch, Sabine Schmitt vient d’ajouter une corde à son arc dans sa créativité.

Ce petit bout de femme a réalisé un cadre baroque gigantesque de trois mètres sur deux. Ce dernier encadre une ancienne carte postale représentant la place de la Comédie au début du XXème siècle. Cette réalisation est visible au restaurant Chez Félix. Elle a demandé une logistique particulière pour l’assemblage des nombreuses pièces.

« Je m’inspire de diverses manières notamment de la bande dessinée, des dessins animés, des films fantastiques ou de sciences fiction. Mais aussi à tout ce qui est relatif aux époques baroques, » explique la créatrice.

Sabine s’entoure de toutes sortes de cadres, elles en achètent ou bien les récupèrent. Elle s’adonne avec passion à leur restauration, à leur customisation ou bien à leur transformation toujours avec le souci du détail qui fera la différence.

« J’ai envie de donner du rêve dans cette réalité mais aussi de rendre le quotidien plus magique et attractif, » souligne Sabine.

Certaines de ses œuvres sont à découvrir dans sa boutique de créateur Ô reines.

  

Boutique Ô reines

14 rue de la Fontaine

06 68 48 01 85