15/12/2016

Expo au Fairview

IMG_1771.JPGLa nouvelle expo du mois au Fairview laisse libre court à Laurence Besnard Frydman. L’artiste a dévoilé une série de toiles colorées, lumineuses et vivantes allant du chaud au froid. Elle nous révèle également quelques clichés noir et blanc mais aussi de couleur.

« Ce qui m’intéresse c’est d’avoir des yeux pour voir et des oreilles pour entendre », souligne Laurence.

Cette attention nous emmène dans son univers tantôt solaire, tantôt minéral.

« La peinture et la photographie sont pour moi un amusement, une création légère. Ce qui me captive c’est la lumière dans les choses cachées, » précise l’artiste.

Sa sensibilité est une autre manière d’entendre le monde et de lui insufflé de la magie.

A découvrir au Fairview coffee.

 

Fairview coffe

9 rue Loys

13/12/2016

Bienvenue au Deli’s coffee pour un soupçon de gourmandise

IMG_3483.JPGPendant vingt cinq ans, Abdé Nait Aiss a été directeur d’hôtels. C’est en Avignon qu’il finit sa carrière à la tête d’un hôtel quatre étoiles. Nathalie son épouse, quant à elle était dans l’immobilier.

« Après avoir travaillé pour des gens dans des postes avec des responsabilités, la logique d’ouverture de notre établissement était devenue une évidence, » déclare le couple. Notre choix pour Montpellier était surtout de rejoindre notre fille Léa qui y réside depuis de nombreuses années mais aussi de se rapprocher d’une ville avec une dynamique ».

Deli’s coffee est un concept innovant avec un espace dédié au coworking et meeting. Sa partie bouche comprenant le snacking revisité tout comme leurs croques et burgers. Ils proposent aussi un plat du jour concocté avec des produits frais et de saison. La carte s’étend avec une gamme végétarienne et des laits spéciaux pour les intolérants.

Le café lui aussi a fait peau neuve, avec un assemblage et une torréfaction unique pour l’endroit avec des saveurs boisées et caramélisées. Tous les ingrédients sont réunis pour titiller les papilles avec les pâtisseries de Nathalie, qui les façonnent chaque jour en passant du tiramisu au cookie, au cheesecake et bien d’autres mignardises.

« Nous voulions avant tout créer une ambiance « coffee » c'est-à-dire un lieu convivial, d’échange et de partage avec un soupçon de gourmandise, » concluent ‘ils.

Pour le coup, le pari est réussi.

Ouvert 7/7j de 9h à 19h30.

 

Deli’s coffee

4 rue du Bras de Fer

09.73.28.71.57

contact@deliscoffee.com

www.deliscoffee.com

 

08/12/2016

Braderie des enfants

Braderie DSD-Enfants (2).jpgLa braderie des enfants aura lieu dimanche 18 décembre à l’espace Pitot, salle Nogaret de 10h à 18h. Des stands de particuliers qui souhaitent vendre et/ou échanger objets et jouets de Noël, vêtements d’enfants avec, in fine, l’enjeu de sensibiliser au réemploi des jouets. Parallèlement sera proposée une expo, des créations ainsi qu’une tombola. Accès libre. Contact: 06 72 22 50 03. www.dsd-asso.com

 

Aux origines de la fête des lumières, mardi 13 décembre

St Roch 2015 (1).jpgMardi 13 décembre, dès 18h, est prévue une conférence de Jean-Pierre J. Lafon sur les origines des fêtes des lumières. Née à la Renaissance cette célébration est d’origine lyonnaise. D’abord religieuse catholique, elle est intimement liée à des vœux publics, à l’érection de statues et d’églises sur la colline de Fourvière. C’est en 1852, qu’elle prend pour la première fois la forme d’illuminations dans la ville, la date étant fixée au 8 décembre, le jour de la fête de l’Immaculée conception. Jean-Pierre J. Lafon détaillera les circonstances historiques, les événements et les édifices qui ont conduit à cette tradition ininterrompue depuis lors. La tradition initiée sur la Place Saint-Roch par le comité de quartier Saint-Roch-Ecusson il y a plus de dix ans s’est transformée depuis 2014, en Cœur de ville en lumière, large parcours d’illumination des principaux édifices historiques. Salle Docteur-Bonnet, 34, rue des Étuves. Accès libre.

06/12/2016

Le Fairview coffee inverse le calendrier de l’Avent

DSCN3170.JPGDepuis le 1er décembre et jusqu’à Noël, Cinthya et Didier aux commandes du Fairview Coffee ont imaginé un généreux calendrier inversé de l’avent.

Son principe n’est pas d’ouvrir chaque jour ce calendrier pour y piocher mais au contraire d’y déposer chaque jour des petites attentions, douceurs produits de premières nécessités et bien d’autres choses dans les hottes prévues à cet effet.

« C’est en voyant l’idée passer sur internet que nous avons décidé de le mettre en pratique à la maison avec nos enfants. Puis nous avons eu envie de l’élargir au plus grand nombre dans le but d’offrir un petit plus aux personnes les plus démunies. Cette une manière d’égayer leur réveillon, » précise le couple.

Le contenu des ces hottes, l’une alimentaire sera destinée aux Restos du cœur et l’autre ira au Secours Populaire.

« Nous aussi nous allons contribuer chaque jour à ce calendrier en y mettant du thé, des produits cosmétiques et bien d’autres cadeaux. Nous connaissons également la générosité de nos clients, » ajoutent ‘ils.

Toutes personnes souhaitant participer à ce généreux calendrier de l’avant peuvent faire don d’objets en bon état de leur choix, qui à coup sûr émerveilleront les yeux des plus petits comme ceux des plus grands. C’est un peu de magie de Noël avant l’heure.

 

Du mardi au samedi de 9h30 à 19h et le dimanche de 11h à 17h.

 

Fairview Coffee

6 rue Loys

09.80. 56.39.39

02/12/2016

Fini Vert anis mais « l’âme de la boutique reste»

IMG_3468.jpgDepuis neuf ans, Marion Muller est devenue une figure incontournable de la boutique Vert anis. La jeune créatrice autodidacte partageait l’affiche avec d’autres créateurs.

Pour Marion, tout commence par des voyages. Pour se payer ses billets d’avion, la jeune femme commence par la sous-traitance de petites collections.

« Dans chaque pays que je visitais, je trouvais un atelier dans lequel je faisais fabriquer une collection de vêtements que j’avais imaginés, » relate Marion.

De fil en aiguille, cela devient une profession à part entière notamment au niveau de la production et de la vente dans différents marchés de festivals. Mais quelques défauts dans les coupes, la destine à se former en qualité de modéliste-patronnière.

Pour montrer ses prototypes elle s’oriente naturellement vers la couture, avec succès.

Elle intègre la boutique Vert anis en 2007 et propose ses premières créations inspirées des années 60 à 80 et conçoit sa marque Sunny Moon.

« Ma singularité est une personnalisation de chaque modèle selon les envies, les goûts de la clientèle. Je confectionne de la pièce unique dans des matières extensibles tricotées, comme la maille. J’ai élargi ma palette de compétences en suivant une formation auprès de Marion Serrane. Je me suis perfectionnée également dans les techniques de couture mais aussi dans la fabrication de vestes et de manteaux, » précise t’elle.

Cette maman de deux enfants a repris récemment les rênes de la boutique qui est devenue  Sunny Moon l’atelier.

« L’âme de la boutique reste la même. Ma seule envie était d’avoir à proximité mon atelier, ».

En plus, de ce nouveau décor et de son atelier, Marion propose aussi des ateliers personnels et individualisés qui permettent de créer soi-même ses propres envies (manteaux, robes, jupes, sacs, coussins, déco…).

Chez Sunny Moon, il y a toujours une place pour les copines créatrices. A ses côtés on retrouve les bijoux argentés en émaux de Sigrid Chevalier, les bijoux illustrés de Polyn Love Life, les réalisations en crochet de l’Atelier Résille et les sacs en cuir recyclés de Bagpack’Art.

Ouvert le lundi sur rendez-vous et les mardis, mercredis et jeudis de 11h à 18h. Les vendredis et samedis de 11h à 19h.

Sunny Moon l’atelier

10 rue de la Fontaine

06.73.58.50.18

La bijouterie Bergamote a ouvert ses portes il y a quarante ans

DSCN3167.JPGCe n’est pas par manque d’activité que le couple Delamare a décidé de plier boutique. Bien au contraire, ils ont choisi de prendre leur retraite bien méritée après quarante années passées rue de l’Aiguillerie.

En 1976, ils s’installent au 56 puis au 28 de cette artère commerçante. A leur début, ils se spécialisent dans la parfumerie, la petite maroquinerie et les bijoux. Au fil du temps, ils s’orientent vers l’horlogerie.

« A notre arrivée, la rue était peuplée d’anciennes boutiques comme notamment un magasin de laine, une droguerie, une épicerie. Tout ce panel n’existe plus de nos jours, » souligne le couple. A cette époque, c’est nous qui assurions la relève en apportant des idées nouvelles. Puis, ce fut à notre tour de constater une renaissance du quartier avec l’arrivée de jeunes qui diversifient l’offre ».

C’est en février prochain que Bergamote fermera définitivement ses portes en espérant qu’une nouvelle enseigne vienne écrire une nouvelle histoire.

Bijouterie Bergamote

28 rue de l’Aiguillerie

04.67.66.02.73