13/07/2017

Jean-Marc Poitevin est fleuriste itinérant

DSCN3230.JPGDepuis vingt ans, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, Jean-Marc Poitevin use de la gomme à la force de ses bras en sillonnant les rues de l’Ecusson avec son chariot garnit de fleurs.

L’important pour lui, c’est la rose. Chaque saison, il l’accompagne des fleurs du moment comme en hiver avec des lys, des tulipes et des renoncules. Au printemps l’hortensia, le gerbera sont de mise. L’été c’est la pivoine, le tournesol tandis qu’en automne c’est plutôt les glaïeuls et les œillets.

Pourtant ce grand gaillard a vendu pendant très longtemps des primeurs, il possédait même plusieurs magasins.

« Je préfère vendre de cette manière car c’est un choix de vie. C’est très pénible car il y a des journées qui s’étirent, » précise le fleuriste.

Son téléphone sonne, une nouvelle livraison en vue.

« Les fleurs et les gens sont ma raison de vivre, ». Cette figure emblématique du cœur de ville, avec son côté sentimental et son esprit bohème est très appréciée. Comme disent certains «c’est un vrai kit de gentillesse, ce Jean-Marc ».

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.