Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/10/2017

Mona’s Esthetic souffle ses quinze bougies

DSCN3236.JPGC’est en juillet dernier que Laëtitia Baghdadi a fêté le quinzième anniversaire de son institut de beauté Mona’s Esthétic.

« J’ai travaillé dur pour arriver à ce résultat. Je n’aurais jamais pensé que je fêterais mes quinze ans,» souligne  Laëtitia.

C’est en 2002, qu’elle s’installe rue En Gondeau., elle n’a que vingt et un an et son CAP d’esthétique cosmétique en poche.

« J’ai tout appris sur le tas et chaque année je me suis perfectionnée pour être la plus compétente et la plus complète dans mes prestations, » ajoute l’esthéticienne. 

Chaque année passant, la jeune femme s’améliore notamment dans les massages orientaux, le maquillage permanent, l’épilation orientale et depuis dix ans elle a ouvert un hammam. Elle évolue également dans le confort et dans la déco. Elle propose aussi des cours de maquillage et de massage.

« En quinze ans, j’ai vu de tout, des clientèles adorables tandis que d’autres jouent les grandes dames. Ma personnalité est d’être simple même si je suis esthéticienne. J’aime la beauté mais surtout la beauté naturelle, » précise t’elle.

Pendant tout ce temps, Laëtitia a vu également le quartier Saint-Roch devenir incontournable d’une part par les créateurs mais d’autre part par les associations qui l’anime.

Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entre 12 et 14h sur RDV et le samedi de 10h à 18h.

 

Mona’s Esthétic

8 rue En Gondeau

04.67.60.65.70

www.monaesthetic.free.fr

Toutes les nuances du ciel sur les cimaises

IMG_4039.JPGtCe n’est pas dans son atelier situé rue Roucher que le peintre montpelliérain Raphaël Ségura a choisi d’exposer sa série de toile intitulée « Ciels » mais c’est sur les murs de ses voisins de la bijouterie Flaobrience.

Composée de quatorze pièces initialement, l’artiste peintre en dévoilant seulement neuf.

Raphaël a été professeur d’Art plastique. Il a d’ailleurs enseigné dix ans à La Réunion où il a peint, écrit et collaboré avec des poètes.

De retour en France, il s’installe dans un vieux mas  près de la montagne Sérrane, située en Ganges et Lodève.

« Ce projet de variété de ciels sur le même paysage, ça faisait trente ans que je l’ai en tête. Dans les années 80, j’habitais un mas perdu au milieu de la Sérrane. La grande baie vitrée de mon atelier donnait sur une haute vallée qui dominait les monts de Saint-Guilhem le désert. Un paysage sans âge resté immuable. A partir de ce paysage 14 fois répétés, j’ai imaginé 14 ciels, » souligne Raphaël.

Ces ciels sont un subtil mélange de légèreté, de spontanéité dans l’aquarelle mais également dans la finesse du trait du crayon de couleurs dont Raphaël a fait sa particularité. La finition est soulignée à la plume sergent Major qui intensifie le détail, le trait de l’atmosphère d’une diversité infinie créée par la couleur.

Cette exposition est à découvrir jusque fin décembre.

Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h sauf le mercredi à partir de 15h.

Flaobrience

27 rue  Roucher

06.60.88.39.14

10/10/2017

Une nouvelle épicerie fine pour les gourmets

IMG_4060.JPGFlorence Lamy et Sandrine Graffin sont des amies de longue date, elles se sont rencontrées sur les bancs de la fac de Montpellier où elles étudiaient Sciences Eco.

Chacune poursuit son cursus professionnel mais en mai dernier elles décident de s’associer pour fonder leur épicerie fine.

« Nous sommes des épicuriennes et nous aimons aussi les belles choses. Nous avons décidé de faire partager notre passion du foie gras, des huiles, du caviar, du vin, de la charcuterie et de bien d’autres victuailles aux gourmets et aux amateurs de bonnes choses, » confient les deux copines.

Leur échoppe située dans la rue Saint-Guilhem a été entièrement imaginée par Florence et Sandrine dans un espace épuré, contemporain dans des tons blanc et violet sans oublier la touche d’or mais également dans la présentation de leurs produits.

Les deux amies ne se sont pas cantonnées à une « carte » française. Elles proposent une gamme de produits ibériques, italiens et grecs.

Leur cave renferme des limonades, jus de fruits pour la partie sans alcool et des champagnes, vins et digestifs.

Chez Histoire de saveurs tous les ingrédients sont réunis pour garnir une belle table pour diverses occasions comme un dîner entre amis, un anniversaire, etc.

Histoire de saveur c’est avant tout une histoire de plaisir qui titille les papilles.

 

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h.

 

Histoire de saveur

17 rue Saint-Guilhem

04.67.57.82.10

laboutique@histoiredesaveurs.fr

 

05/10/2017

Carole Pontus : les Fées mouvementées


IMG_4029.JPG

Carole Pontus se définit comme une découvreuse de vie car à 39 ans, cette jeune femme dynamique en a eu plusieurs.

Son premier job a été dans l’administration du spectacle. Puis elle se forme à l’école Jacques Lecoq et pendant quelques années elle devient comédienne.

« Quand je suis allée me former à Bruxelles pour devenir comédienne, j’ai croisé le chemin d’une bijoutière. De retour en France et doublement nourrie de ces deux passions à la clef l’une étant la comédie tandis que l’autre s’orientant vers la création de bijoux. Mais un jour on m’a volé mon costume de scène. Par ce geste, l’auteur m’a retiré ce que j’avais de plus précieux. Du coup, je l’ai vu comme un signe que la vie me donnait en me disant que la comédie n’était pas forcément le bon chemin, » confie Carole.

Trois mois après cette mésaventure, la jeune créatrice ouvre sa première boutique-atelier « Les Fées mouvementées » à Nîmes. Cinq ans plus tard, c’est dans le cœur de ville nîmois qu’elle s’installe.

Forte de son succès, Carole se recentre sur la création et en août dernier elle rejoint l’atelier-boutique Sunny Moon. Elle y expose ses collections du moment.

Son savoir-faire est dans le bijoutage et le montage. Sa force c’est son renouveau créatif de ses collections qui sont à chaque fois différentes et surprenantes des unes des autres.

Ses matières sont : le laiton (antique et doré), l’argent, l’acier et quelques matières plaquées ou naturelles, le bois, la pierre comme la pyride, l’onyx ou encore le lapis lazuli. Carole propose également du sur mesure.

« C’est toujours une rencontre pour la création d’un bijou sur mesure.  Il y a une complicité qui s’installe. Avec l’expérience, j’arrive à « sentir » ce qui convient ou correspond le mieux à la personne, » conclut Carole.

Permanence à Sunny Moon le mercredi et un samedi sur4. Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h.

 

Sunny Moon

10 rue de la Fontaine

06.73.58.50.18

www.lesfeesmouvementees.com