Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/04/2012

Place aux arts sur La Canourgue

AppelPAABN2.JPGPour sa 5e édition, samedi 16 juin 2012, le quartier de la Canourgue à Montpellier deviendra le théâtre de l'évènement annuel "Places aux Arts". Une cinquantaine de peintres et sculpteurs viendront investir ce site unique, à la rencontre d'un public amateur d'art.

L'Association Clap'Arts qui en est l'organisatrice lance un appel aux artistes peintres ou sculpteurs qui souhaiteraient y participer.

Leur dossier devra se composer des pièces suivantes :

- Photos d’au moins trois œuvres récentes susceptibles d’être exposées ou coordonnées de son site internet ou blog pour visualisation de celles-ci.

- Coordonnées complètes (Nom, Prénom, adresse, téléphone, e-mail).

- Un chèque d’un total de 30 euros représentant l’'adhésion à l’association

« Clap’Arts » pour l’année2012 (10 €) et la participation aux frais relatifs à cette manifestation (20 €).

Dans le cas de dossier papier (photos) une enveloppe, suffisamment grande et timbrée, libellée à vos noms et adresse pour retour des dossiers.

Le dossier complet est à adresser au siège de l’association  Clap'Arts - 6, rue Jean Jacques Rousseau - 34000 Montpellier.

Tout dossier incomplet sera automatiquement rejeté.  Suite à la délibération du jury (22 mai) un emplacement sera affecté à chaque artiste retenu qui en sera avisé par e-mail ou à défaut par téléphone.

Les chèques des artistes non retenus seront retournés avec leurs dossiers.

Les documents nécessaires à l'inscription sont téléchargeables sur : http://claparts.unblog.fr

Florence Combet - 06 12 23 26 28

Clap'Arts - 04 67 60 96 65

15/04/2012

La Charmille, l'art de l'effeuillage burlesque

008.JPG

Depuis un an, l’association la Charmille propose des spectacles d’effeuillage burlesque et des ateliers, sous la houlette de sa fondatrice Elsa Baldy, plus connue sous son de scène et d’artiste Zaza Poppin.

La jeune femme est issue du milieu de la danse « swing » et voue une véritable passion pour le vintage. Elle s’est orientée naturellement vers l’’effeuillage un genre de strip-tease  qui cultive la gaieté et le bonheur des années 1950. Tout étant dans l’art de la suggestion.

« Le burlesque est un divertissement, on est dans le plaisir, c’est une valorisation du corps de la femme, de le sublimer par une expression artistique tout en développant un personnage au travers de saynètes, en apprenant des techniques d’effeuillage. C’est codifié. L’intention n’est pas de dévoiler un corps dévêtu mais le chemin que l’on va prendre pour y parvenir. L’essentiel est le « teasing », on titille les sens ! » précise Elsa.

Elle anime également des ateliers de fabrication de « pasties » ou de « nippies » (cache-téton), un accessoire indispensable.

soirée bas nylons.jpg« Ces ateliers rencontrent toujours un vif succès, cela permet d’exprimer sa féminité ou de la redécouvrir tout en jouant avec. Le prochain se déroule aujourd’hui de 15h à 17h au Fairview Coffee (6 rue Loys). Je fournis le matériel de base comme les « sequins » (strass fil), ruban, la base. Je leur apprendrais à confectionner des pompons et d’autres choses plus burlesques. » conclut Zaza.

Contact :

06.87.71.64.68

www.lacharmille-burlesque.fr

02/04/2012

Il pleut, il mouille !

 FLYER%20CC%20AVRIL%2012_Mise%20en%20page%2011%20copie.jpgL’agence locale de l’énergie proposera un café climat dans ses locaux, le mardi 3 avril à partir de 18h30 jusqu’à 20h, sur le thème de la récupération de l’eau de pluie. A noter que chacun d’entre nous, consomme environ 165 litres d’eau par jour d’eau potable (soit 60m3/an) pour l’hygiène, le nettoyage ou l’arrosage. 

Dans un contexte d’augmentation des prix de l’eau, pourquoi ne pas se tourner vers la récupération d’eau de pluie ? Mais comment faire ? Est-ce efficace ? Utiliser un simple bidon ou une cuve automatisée avec filtration et double réseau d’eau ?

 

Au cours de ce café climat les aspects techniques, financiers et les réglementations de ces systèmes seront abordés avec des professionnels et les conseillers de l’Ale.

Entrée libre.

 

Agence locale de l'Energie

Salle Bagouet - Esplanade Charles de Gaulle

04 67 91 96 96

www.ale-montpellier.org

28/03/2012

Des Initiatives pour se former durablement

003.JPG

Initiatives est une association fondée en 1990, par Pascal Colin, à Bourg La Reine dans les Hautes Seines, basée sur des valeurs de solidarité, de fraternité et de partage.

Pour sa partie accompagnement, l’association dispose d’un établissement médico-social qui met en œuvre des appartements de coordinations thérapeutiques, réservés à des personnes atteintes de pathologies sévères, qui ne permettent pas d’accueil dans des structures traditionnelles. 

Tournée également vers l’enseignement, avec un centre de formation qui a formé et diplômé 8000 personnes aux métiers éducatifs sociaux avec une certification de l’Education Nationale. Initiatives a choisi Montpellier pour son annexe.

« C’est en constatant que beaucoup de nos élèves étaient originaires du Languedoc-Roussillon d’où l’idée de s’implanter et d’ouvrir une annexe. » livrent M. Quinquis, responsable du centre et M. Cointrel, référent pédagogique.

Dans ses locaux d’une superficie de 360 m2, la structure renferme des bureaux, trois salles de cours comprenant vingt-cinq places chacune, un accueil et sa première promotion de moniteurs-éducateurs. Prochainement une passerelle d’éducateur spécialisée destinée aux moniteurs éducateurs possédant deux années d’expérience va être mise en place.

« Dans le cadre d’une formation continue, nos formations sont ouvertes aux demandeurs d’emploi qui veulent exercer un métier ou à des salariés qui souhaitent changer d’orientation professionnelle. Nos candidats doivent être motivés car ils vont être confrontés à des enfants, à des adolescents mais aussi à des personnes en fragilité sociale, avec un handicap et/ou en situation de dépendance.» ajoutent-‘ils.

Ces métiers visent à instaurer ou à restaurer l’adaptation sociale, l’autonomie des personnes dans un système de relations éducatives.

La finalité de ces deux entités et d’apporter « du plus » à toutes les personnes fragiles qui ont besoin que l’ont leurs viennent en aide. Grâce à ces formations étayées par des stages, des visites sur le terrain, des prises de contact dont le but va favoriser cette approche, dans des dimensions humaines et créer du lien social.

 

Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h.

 

Intiatives

3 rue des Pins

04.67.66.70.65

12/02/2012

Le comité de quartier en assemblée

005.JPG

Jeudi soir s’est tenue, au bar Palace, l’assemblée générale du comité de quartier St Roch en présence de Simone Brunel Bacot sa présidente, André Moutot, trésorier et de Geneviève Domergue, secrétaire.

Plusieurs points ont été abordés, notamment sur la mobilité et la piétonisation du Jeu de Paume mais aussi sur le plan d’accès pour la circulation dans l’Ecusson sans oublier le tramway.

« Par souci du flux piétonnier, il serait judicieux de mettre en place un bus électrique pour faciliter le transport des personnes âgées, des personnes chargées ou encore pour profiter de la beauté de l’Ecusson. Nous avons eu une bonne relation d’information avec la mairie. » souligne le bureau.

Le comité de quartier se félicite de la hausse des ses adhésions à ce jour elle s’élève à 70 membres. Le bilan financier est positif malgré une baisse de subvention pour cette année.

Un changement tout de même et pas des moindre, le comité de quartier a enfin une salle, celle du CCAS rue des Etuves pour ses réunions et manifestations.

Comme l’an passé les animations seront des sorties culturelles (musée, théâtre), lotos, concerts, repas de quartier et vide greniers.

Une permanence est assurée chaque premier mardi du mois au bar Palace à 18h.

 

Contact : 06.30.36.84.33

27/11/2011

"Il n'y a pas de recette pour élever un enfant !"

001.JPG

Le Point Ecoute Parents Adolescents fêtera son quinzième anniversaire le 28 novembre prochain.

Cette structure associative à taille humaine appartient à l’association Prévention de soin des addictions, membre du groupe SOS. Soutenue et financée par la Direction départementale de la cohésion sociale, le Conseil général, la Région et l’Agence régionale de Santé.

Elle est constituée d’une équipe de psychologues professionnels spécialisés dans la psychopathie adolescente. Elle accueille des jeunes âgés de 10 à 25 ans mais aussi les parents.

« Il n’y a pas de recette de cuisine pour élever un enfant ou pour accompagner un adolescent. Il faut toujours être dans la mesure du juste équilibre. »

Situé en centre ville, ce point d’accueil se décline aussi en lieu d’information, de documentation, d’échange, de réflexion et de conseils pour les professionnels. Une orientation vers le PEPA est déjà une réponse aux situations de mal-être du jeune et/ou de sa famille, à l’isolement des plus fragiles et vulnérables, aux situations de crise et de rupture familiale ainsi qu’aux difficultés liées à l’exercice de la parentalité sans oublier les problématiques de consommation et d’addictions (alcool, cannabis, jeux vidéos…).

« Notre rôle est de ne pas stigmatiser, de ne pas banaliser mais de trouver un juste milieu au travers d’une approche globale. De créer du lien, de faciliter la communication et faire que le conflit soit un facteur de progrès. » explique Xavier Drake Chef de service et psychologue.

Pour mener à bien leur mission Gilles Foucaud directeur et son équipe travaillent  en réseau et s’entourent de partenaires  notamment avec  des associations comme le Zinc, les Mission Locales, Casado et bien d’autres.

« La demande est progressive, étayée par les professionnels, les CPE, les infirmiers scolaires, les assistantes sociales avec une forte sollicitation de l’Education nationale. » ajoutent les professionnels.

Et pour marquer ses 15 ans, une matinée portes ouvertes sera organisée de 10h à 13h30, suivie d’une conférence à la Maison des Sports à 18h.

Point Ecoute Parents Adolescents à un taux de remplissage de 100 %, il reçoit entre 500 et 600 jeunes et famille par an pour un total de 2500 à 3000 entretiens.

Accueil du lundi au jeudi de 9h00 à 19h00 avec ou sans rendez-vous.

 

Contact :

PEPA

18, rue Terral

04.67.60.86.46

pe.montpellier@groupe-sos.org

www.groupe-sos.org

31/10/2011

L'envie de lecture des femmes anglophones

008.JPG

American Women’s Group of Languedoc Roussillon est un réseau amical de femmes anglophones. Il a été fondé dans notre région en 1986 par Dora Taylor qui depuis est repartie aux Etats-Unis. A ce jour, ce groupe de lecture compte plus de soixante-dix membres.

Chaque 2ème vendredi du mois, les adhérentes comme Leslie, Kim, Maggie et les autres se donnent rendez-vous à la librairie Bookshop pour débattre, discuter et partager un livre.

Ce vendredi, la lecture tournait autour l’ouvrage de la journaliste anglaise Barbara Demich « Nothing to envy » dont le thème est une rencontre avec les citoyens de Corée du Nord.

« A chaque rentrée, nous nous réunissons et établissons notre liste d’ouvrages pour l’année. Chacune d’entre nous propose un ou deux livres qu’elles ont lus. Nous votons pour choisir. Le livre doit être de qualité avec des sujets qui se prêtent à la discussion. Il doit être écrit en anglais sauf un par an mais il doit être traduit de l’anglais depuis le français. Et surtout il doit être édité en poche » précisent Kim Mousseron la présidente et Maggie Palu coordinatrice de l’AWG.

Pour ces femmes expatriées, ces réunions sont aussi l’occasion de parler dans leur langue maternelle, d’un moment de partage, de convivialité.

 

Contact :

mspalu@wanadoo.fr

awg.grapevine@gmail.com

http://www.awglr.org

 

Le bookshop

8 rue du Bras de fer

04.67.66.22.90

contact@lebookshop.com