Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


09/05/2012

La Fabrique met le pied à l'étrier des "coworkeurs" qui veulent se lancer

009.JPGLa Fabrique est une nouvelle adresse à ajouter dans l’univers du coworking.

Depuis mars, ce nouvel endroit situé 10 rue Chaptal est ouvert à tous. Il offre une multitude d’option avec une extensibilité pour un prix fixe de 275 €/ mensuel.

Dans ces locaux sécurisés, le coworkeur peut venir travailler 7j/7 muni d’un badge pour entrer. Ce dernier a à sa  disposition un espace de travail au niveau matériel, du mobilier, un bureau comprenant un caisson fermé à clé, un accès à deux salles pour des réunions, des présentations, des séminaires et  des conférences sans oublier un point phone, un accès internet, une photocopieuse, une imprimante, un standard téléphonique, une domiciliation juridique et postale avec également la possibilité d’un espace publicitaire sur la vitrine.

« Nous avons essayé de penser à tous ce qui pouvait faciliter le lancement et la mise en place d’une activité professionnelle. Nous sommes en partenariat avec d’autres espaces de coworking nationaux mais aussi en Belgique. » ajoutent Anne Decarpentrie et Valentina Nisato, les responsables.

« La Fabrique est très simple d’utilisation, c’est très souple. Il n’y a pas de contraintes imposées par nos hôtes. On a envie de partager, d’aider et de participer aux besoins de chacun. On ne se sent pas consommateur du lieu. Je suis un permanent détaché de Paris, je peux travailler ici grâce à ce lieu de travail. » précise Philippe Tartary 50 ans, coworkeur à plein temps et cadre dans une entreprise nationale.

L’autre particularité de la Fabrique est, son centre formation spécialisé dans le droit avec des préparations aux concours et à la formation professionnelle.  Fondé en 2003, il est dirigé par Anne Decarpentrie et Valentina Nisato.

 

La Fabrique

10 rue Chaptal

09.52.71.32.74

www.lafabriquecoworking.net

www.espacedroit.net 

12:44 Publié dans Bons plans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

08/05/2012

Mio, incubateur ouvert aux entrepreneurs

 014.JPG « Nous souhaitions apporter un regard passionné et éclairé sur la ville de Montpellier, à des hommes et à des femmes d’affaires voulant développer des activités professionnelles dans le Sud de la France. Le Mio (My Incubation Office) s’ouvre aux chefs d’entreprises, aux chefs de projets qui recherchent un lieu pour travailler ou présenter leurs travaux dans des conditions d’accueil optimales et dynamisantes. » précisent Jacques Ost et Séverine Duprat, les fondateurs.

Le Mio se situe à deux pas de Comédie, dans un immeuble haussmannien. Cet appartement de 125 m2 entièrement rénové, se décline en cinq espaces comme le Mio grande avec des postes individuels, une salle de conférence comprenant 15 personnes et un espace modulable. Le Mio lounge a été pensé pour un travail en équipe et collaboratif possédant une mezzanine pour se détendre. Le Mio meet est une salle avec une capacité d’accueil de 8 personnes, équipée d’un projecteur et du wifi. Le Mio zen est un endroit isolé dédié au téléphone sans oublier le Mio café qui offre des échanges conviviaux, de détente, de cuisine avec une bibliothèque.

« L’idée vient du fait que Montpellier accueille des entreprises, des sociétés qui se développent au niveau international et plus particulièrement sur l’axe européen. » livrent les fondateurs.

Ainsi le coworkeur dispose d’’un nouveau concept alliant la créativité, l’élégance et l’exclusivité. Mais aussi ciblé sur l’accompagnement en marketing, communication dont l’objectif est de créer une synergie.

Le bonheur au travail, c'est tout ce que nous vous souhaitons !

 MIO

4 rue Maguelone

04.67.59.53.69

goto@mio-offices.com

 http://www.mio-offices.com/

10:06 Publié dans Bons plans | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

07/05/2012

Le coworking fait des émules

008.JPG

Il y a un an Annette Morris et Miles Barrington fondaient le « Jellylanguedoc », un concept directement venu des Etats-Unis, le coworking. (ML du 13 juin 2011).

Cette promotion a été suivie par les expatriés Anglophones et à fait des émules notamment chez les Français.

« Cette idée est ouverte à tout le monde. Elle permet un échange d’idée, de savoir, de compétence culturelle qui sont bénéfiques car c’est difficile dans un bureau d’avoir plusieurs nationalités concentrées dans un même endroit. » précisent Annette et Miles.

Jellylanguedoc a fait ses premiers pas à Montpellier puis s’est étendu à toute la région en passant par la Lozère, Perpignan et Anduze. Il recherche pour ses sessions d’une durée de 3 à 4 heures des lieux disponible avec une capacité d’accueillir une vingtaine de personne et possédant un accès wifi.

Désormais, Annette et Miles sont assistés de cinq représentants basés dans chaque département.

Les organisateurs ont constaté suite à un événement mondial en janvier dernier le « Jelly Week », un changement significatif en France, de reconnaissance sur le télétravail et le coworking.

 « Je participe en général à chaque coworking. Pour ma part le Jelly est une sorte de récréation. Même si l’on vient pour travailler, on sait que l’on va rencontrer des gens qui vont nous apportez d’autres notions de travail et voire même des contrats. » ajoute Edouard 26 ans, chef d’entreprise, web développeur finance.

Thomas la trentaine, lui aussi chef d’entreprise dans le conseil en marketing et directeur d’une entreprise de marketing sur Montpellier, est en phase découverte.

« C’est ma première participation. Je découvre et j’ai rencontré des personnes avec lesquelles j’ai échangé des idées, des projets et des compétences. ».

 

Renseignements et réservations uniquement sur facebook

www.facebook.com/languedocjelly

www.LanguedocJelly.org

09 66 03 03 03

17/09/2011

Absolute Vintage : du pur jus d’époque

012.JPGAbsolute Vintage n’est pas un phénomène de mode mais une institution pour ses deux créateurs Cyril Demore et Nathalie Etienne, on peut dire qu’ils sont tombés dedans quand ils étaient petits.

« Il y a vingt ans, on avait déjà notre stand de fripes et de disques aux puces de Montpellier. Ensuite nous sommes allés à Londres régulièrement, ça marchait du tonnerre. » livrent Nathalie et Cyril.

Ouverte le 3 août dernier, ce n’est pas une boutique mais deux entités bien distinctes.

La partie luminaire et disquaire, c’est le domaine de Cyril passionné et collectionneur. Plus de soixante-dix  lampes se bousculent sur les étagères, qu’elles soient en verre,   en plastique de couleur orange ou gris métal elles ont été fabriquées entre les années 1930 et 1970 avec quelques raretés des années 1980.

Quant à Nathalie, c’est la pro de la fringue et de l’accessoire, elle a même conçu sa propre ligne « La Cerise sur le pompon » confectionnée dans de la dentelle et boutons d’époque sans oublier les matières.

« On est des passionnés, on fait les brocantes, on chine toujours à l’affût de la perle rare qui fera la différence, on possède notre réseau. Notre démarche est différente, toujours dans l’authenticité du produit, du pur jus d’époque. ».

Absolute vintage est aussi acheteur de tous vêtements et objets qui restent dans l’esprit et dans le concept de la boutique.009.JPG

Ouverte du mardi au samedi de 10h30 à 19h00 (non stop).

Absolute Vintage

8 rue de la Fontaine

09.82.33.83.16

 

14/09/2011

Des boutons aux pelotes, "Avant-Après" a tout

008.JPG

La boutique Avant-Après a pris il y a quelques mois ses nouveaux quartiers au pied de l’église Saint Roch.

Boutons, perles, strass, paillettes, rubans et ses tissus au mètre fleuris et unis de fabrication japonaise  et américaine garnissent son intérieur.

Sans oublier son côté tricot avec ses aiguilles et ses diverses matières  nobles de pelotes en passant du mohair, au cachemire, de la pure laine, l’alpaga, la soie et le coton.

« Le tricot a évolué, il est devenu un plaisir. Nous proposons à partir du vendredi 30 septembre nos cafés tricot ou chaque personne peut apporter son ouvrage, ça peut être également du crochet. Nous aidons à l’apprentissage du tricot. Ces cafés sont des moments d’échange des savoirs. D’autres cafés sont programmés comme un café perle animé par Marina et un café crochet par Camille. » ajoute Véronique Perez responsable du magasin.

 

Horaires d’ouverture du mardi au samedi de 10h à 19h sans interruption.

 

Avant-Après

1, rue du Plan d’Agde

04.99.06.95.35

http://avantapres34.canablog.com

01/06/2011

Un vrai restaurant de famille

014.JPG

Le restaurant, snack le Concombre masqué est une affaire de famille. Tout commence à la rentrée dernière, lorsque Chrystèle et Brice Terrisse (frère et sœur) décident d’unir leurs compétences, l’une culinaire et l’autre commerciale. Ensemble, ils reprennent l’enseigne du Concombre masqué.

Brice, le chef, est titulaire d’un Cap et Bep de cuisine. Polyvalent dans son domaine, il a tout essayé en passant du snack à des restaurants haut de gamme et étoilés. Il a également expatrié son savoir-faire aux USA et en Angleterre.

Chrystèle, quant à elle, a en poche un BTS d’action commerciale et une expérience dans différentes branches du commerce comme la boulangerie, aux produits bio notamment.

A mi-chemin entre la fac de droit et celle  médecine, la carte de ce resto snack s’adapte à toutes les bourses, qu’elles soient étudiantes ou plus aisées et au fil du temps, elle  deviendra évolutive.

Brice, prépare tout à la minute avec des produits frais et de saisons, ses frites maisons, son plat du jour, ses burgers, dans sa cuisine ouverte, cela lui permet de papoter avec sa clientèle tandis que sa sœur assure le service.

Le concombre masqué propose un service le midi et le soir et une quarantaine de places en salle et en terrasse. On peut aussi l’emporter.

 

Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 15h30 et de 18h30 jusqu’à 21h.

 

Le Concombre masqué

32, rue du Cardinal de Cabrières

04.67.59.44.92

14/05/2011

Hippy market, boutique d'un autre temps

018.JPG

Il y a cinq mois, Camille Cattan et ses deux assistants Lise et Christophe alias « Boozig », ouvraient une boutique dans le quartier St Roch. Avec un  concept, store, vintage et vêtements qui nous renvoie aux années seventies avec son côté fashion, très  actuel.

« J’ai toujours aimé le côté chiffon, la mode, le vêtement. Dans cette aventure, je voulais un magasin basique avec des prix humains, accessibles, sympathiques et abordables pour séduire toutes les générations et tous les milieux. » souligne Camille.

Hippy Market est un mélange de toutes les époques, de tous les styles, destinés autant à la femme qu’à l’homme et aux kids. Avec un choix d’habits neufs et d’occasion basés sur des designs, des modèles et des  coupes d’antan, remis au goût du jour.

Sur ses rayonnages, les vêtements sont rangés par couleur, on y trouve des chemises,  des jeans, des robes, des foulards, des chaussures sans oublier le panel d’accessoire, passant des lunettes, aux chapeaux ainsi que des objets et quelques curiosités.

Tous les vêtements et autres produits  proviennent de son fournisseur Kili Watch qui fouille et chine dans le monde entier.

Chez Hippy Market, il ya aussi la musique, cool, mais surtout pas baba !

 

Ouvert du lundi (fermé le lundi matin) au samedi de 10h à 19h

 

Hippy Market

16, rue du petit St Jean

04.67.66.14.99

hippymarketmontpellier@gmail.com