Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/12/2012

Goûtez à Miladélice

004.JPG

Miladélice, c’est l’histoire de Marie et de Juliette Bauduret. Ces deux sœurs inséparables et complémentaires partagent tout. Originaires de Paris, elles ont travaillé pendant quinze ans dans le milieu de la mode et des créateurs. Mais elles avaient une envie de changement, de renouveau.

Chacune, prend une voie différente. Marie s’oriente vers la naturopathie tandis que Juliette se tourne vers la pâtisserie et le plaisir du sucre. Elle dispense des cours de pâtisseries destinés aux enfants. Encouragée par son entourage, pour transmettre sa passion et ses savoir-faire, elle fonde en 2001, Miladélice.  Marie la rejoint en apportant sa note salée avec une notion de « sain » et « bon ».

« Tout le monde nous dit, comment faites vous pour travailler en famille ! On ne fait pas la même chose et chacune s’éclate, se régale et s’épanouie dans sa partie », précisent les sœurs.

Dans leur cuisine, située place de la Canourgue, elles proposent divers ateliers en passant par la cuisine, la pâtisserie, la viennoiserie, la confiserie sans oublier des fêtes d’anniversaires pour les enfants (l’enfant choisi son gâteau et offre un cours à ses invités) mais aussi de la cosmétique. La spécialité de Marie, c’est d’agrémenter des plats en y ajoutant des huiles essentielles qui parfument et surtout titillent les papilles gustatives.

Lundi 17 décembre de 9h30 à 11h30, un atelier sera consacré à la fabrication d’une bûche de Noël.

« L’important, c’est le plaisir qu’un bon plat peut procurer un côté entêtant et l’envie d’y revenir » ajoutent’elles.

Atelier : « bûche de Noël » 25 €.

Réservations au 06.77.11.33.18 (Juliette) ; 06.81.24.85.22 (Marie).

Miladélice

Place de la Canourgue

(Comptoir de l’Arc)

miladelice.canalblog.com

19/01/2012

L'Ecusson des Goûts et couleurs

011.JPG

Aux abords de l’église Sainte Anne s’est installé dernièrement le restaurant Goûts et Couleurs. Aux commandes, un jeune couple de restaurateurs David Malabre et Manon Gaquerel, ont déjà fait leurs armes avec une première affaire à Saint Jean de Védas.

« Nous avons pris confiance avec notre premier restaurant. L’Ecusson se prêtait à notre recherche avec des endroits charmants avec un certain cachet. Nous voulions également une terrasse ainsi qu’une jolie salle. » soulignent le couple.

 

4 rue Philippy

04.67.66.14.17

12/01/2012

Des menus Ô Reines

034.JPG

Une nouvelle enseigne s’est installée   dans le quartier gourmand St Roch, rue de la Fontaine.

Ô Reines est un endroit hybride avec un service midi et soir, son  côté kitch et sa décoration baroque.

« Ô Reines, est un endroit entièrement dédiée à toutes les citadines montpellié(raines) mais aussi aux roisNous l’avons imaginé sur le thème de la royauté.» soulignent Sabine et Gala Przybylski.

Ce concept est très courant dans le nord est de la France, notamment en Alsace, d’où elles sont originaires.

Mère et fille ont également une règle d’or, sur la tête de chacun de leurs clients elles disposent une couronne et immortalisent le cliché sur leur facebook.

Ô Reines propose des événements, des concerts, des cafés mode.

14 rue de la Fontaine

04.67.58.54.95

15/07/2011

La Terrasse, nouvelle touche gourmande

008.JPG

La Terrasse est une nouvelle adresse qui vient ajouter sa note gourmande dans le quartier de Candolle.

Frédéric Courtès, figure bien connue dans l’Ecusson (il a tenu pendant huit ans « Le Comptoir » à St Roch),  a ouvert ce café-bar-restaurant en avril dernier.

Issu d’une famille  d’épicuriens,  il a été nourrit  depuis l’enfance par une cuisine généreuse, de saison  et surtout méridionale qu’il souhaite faire partager à tous les amateurs de bonnes choses.

« J’ai toujours vu mon père se rendre au marché chaque matin pour acheter des produits frais et de saison. Ma grand-mère et  ma mère m’ont-elles aussi transmis quelles petites recettes et astuces qui font la différence dans les saveurs. » ajoute Frédéric.

La Terrasse comprend un café-bar dans un style convivial et bistrot.  Des expositions d’artistes  renouvelables chaque mois sont également au menu. En ce moment les œuvres d’Aska  sont à admirer jusqu’à la mi-juillet. L’après midi, après le service, Frédéric propose des smoothies.

Sa terrasse extérieure est son atout enchanteur, située sous un magnifique micocoulier, cette dernière est  tantôt ensoleillée, tantôt ombragée. Elle compte environ une trentaine de places avec un service midi et soir. Le calme et le charme autour d’une bonne table avec des vins de la région et des différentes suggestions de menus chaque jour.

Et si c’était ça le bonheur……

 

La Terrasse

4 rue du Four St Eloi

Réservations : 04.67.63.94.86

laterrassedecandolle@yahoo.fr

01/06/2011

Un vrai restaurant de famille

014.JPG

Le restaurant, snack le Concombre masqué est une affaire de famille. Tout commence à la rentrée dernière, lorsque Chrystèle et Brice Terrisse (frère et sœur) décident d’unir leurs compétences, l’une culinaire et l’autre commerciale. Ensemble, ils reprennent l’enseigne du Concombre masqué.

Brice, le chef, est titulaire d’un Cap et Bep de cuisine. Polyvalent dans son domaine, il a tout essayé en passant du snack à des restaurants haut de gamme et étoilés. Il a également expatrié son savoir-faire aux USA et en Angleterre.

Chrystèle, quant à elle, a en poche un BTS d’action commerciale et une expérience dans différentes branches du commerce comme la boulangerie, aux produits bio notamment.

A mi-chemin entre la fac de droit et celle  médecine, la carte de ce resto snack s’adapte à toutes les bourses, qu’elles soient étudiantes ou plus aisées et au fil du temps, elle  deviendra évolutive.

Brice, prépare tout à la minute avec des produits frais et de saisons, ses frites maisons, son plat du jour, ses burgers, dans sa cuisine ouverte, cela lui permet de papoter avec sa clientèle tandis que sa sœur assure le service.

Le concombre masqué propose un service le midi et le soir et une quarantaine de places en salle et en terrasse. On peut aussi l’emporter.

 

Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 15h30 et de 18h30 jusqu’à 21h.

 

Le Concombre masqué

32, rue du Cardinal de Cabrières

04.67.59.44.92

20/03/2011

L'art de mettre les aliments en verrine

cuisine en verrine, alimentation

Playfood, est le terrain de jeu favori de Jean Daniel Robert, il aime s’amuser avec les aliments, les saveurs, au travers de ses compositions culinaires que l’ont retrouvent nulle part ailleurs. Chez lui, rien n’est servi sur assiette mais en verrine, c’est sa marque de fabrique.

« Je suis venu à la verrine pour inciter certains de nos sens, notamment la vue, l’odorat et le toucher. On ne mange pas essentiellement avec l’estomac mais aussi avec les yeux. Par exemple, un hachis parmentier sur assiette n’a pas le même aspect  qu’en verrine, il devient plus attractif, plus ludique, c’est le déguster un peu comme dans une dinette » précise-t-il.

Fils de restaurateurs, Jean Daniel ne se destinait pas à la cuisine. Il a étudié l’architecture intérieure. Son savoir dans ce domaine, lui a permis de créer ce petit resto sympa où le design global est pensé pour mettre en valeur ses créations de verre. Ces dernières sont la touche indispensable, elles apportent les nuances colorées dans ce lieu aux tons neutres et naturels.

Sa carte propose un choix d’une quinzaine de verrines avec des lentilles de corail au lait de coco et crevettes, poulet à la cacahuète, boudin à la banane et spéculos, fondue de poireaux et bien d’autres recettes qu’il agrémente avec la complicité de sa clientèle.

Pour un repas, il faut compter environ six verrines de l’entrée au dessert. Pour le transport, le chef a prévu une « playbox » dans laquelle, on  peut en disposer huit.

Ouvert du lundi au mercredi de 12h à 19h30 et le jeudi et le vendredi de 12h à 22h30.

 Playfood

16 boulevard Louis Blanc

04.34.22.61.52

miam@playfood.fr

www.playfood.fr

18/03/2011

Au fil des mets asiatiques et végétariens de Marick Vignaud

Marick_devanture_01.jpg

Quand ses deux filles Julie et Olivia, ont quitté le giron familial, Marie-Christine Vignaud n’avait plus le plaisir de cuisiner pour elle seule. Pourtant elle adore ça, concocter et imaginer de bons petits plats. Alors elle décide de transformer son atelier de couture pour s’adonner à part entière à la gastronomie. Elle a ouvert rue Jean Jacques Rousseau son restaurant traiteur végétarien asiatique

« J’avais besoin de cuisiner et de rencontrer des gens. Le contact en restauration est plus convivial, on peut discuter, échanger, approfondir les relations tandis qu’en couture, on est constamment fixé sur son ouvrage » précise Marie-Christine.

Marick a reçu de sa mère les traditions culinaires vietnamiennes, chinoises et indiennes. Auxquelles, elle ajoute sa touche de saveur, d’évasion et de créativité.

Ses plats sont équilibrés, savoureux, ces derniers permettent de découvrir une cuisine légère, raffinée et sans viande.

Dans sa kitchenette, chaque matin, elle compose ses menus et pâtisseries au feeling, toujours avec des produits frais et de saisons.

Au fils des mets, l’ambiance zen et la sérénité sont garanties avec ses transats colorés et coussins assortis. On peut emporter  ou  bien déguster le menu de sur place.

Olivia de Bona, peintre, a illustré ce petit resto avec une superbe fresque aux pandas. Quant à Julie, c’est une actrice montante du cinéma français.

Dans cette famille, tout le monde  s’adonne à sa passion, qu’elle soit culinaire ou artistique.

 Au fils des mets

32 rue Jean Jacques Rousseau

04.99.06.94.25

Du lundi au vendredi de 12h à 16h.