Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


12/07/2011

Kristophe et Jan, créateurs des "Sentinelles de l'imaginaire"

003.JPG

Ce n’est pas l’histoire d’un mec mais de deux mecs qui auraient pu se rencontrer quelques années plus tôt sur les bancs de la fac Paul Valéry dans la section cinéma audio-visuel.

Mais il n’en est rien. C’est lors d’un repas chez des amis et après quelques morceaux grattés sur une guitare qu’ils se découvrent plusieurs affinités communes.

A partir de ce moment tout s’enchaîne, ils associent leurs passions et montent dans un premier temps un groupe de rock « Léo the last », puis une revue cinématographique Peepingtom et leur dernière création et la bande dessinée « Les sentinelles de l’imaginaire » (2 épisodes déjà parus).

Jan est le pro de l’écriture, le scénariste, le fil conducteur de la BD, la trame. Quant à Kristophe sa partie, c’est le dessin.

« La revue Peepingtom nous a permis de maîtriser le côté édition et impression pour notre bande dessinée. Notre univers est celui de la science fiction, la saga, le feuilleton. » précisent le duo.

Inspirés depuis l’enfance par des BD européennes des seventies comme Bilal, Moebius. Ils imaginent leur personnage dans un univers totalement futuriste et imaginaire.

« Dans Townsville, la cité du futur, une étrange silhouette géante, ressemblant à une momie, a fait son apparition au sommet des buildings. La police du CEC est sur les dents et Cyprus Edwards, le despote caché, maître du casque neuronal, sent son pouvoir lui échapper. Dans l'épisode n°2 de cette saga fantastique, nous retournons dans le passé des principaux personnages, Cyprus Edwards et Maximilien Tor, et découvrons les racines du combat que ces 2 scientifiques, amis au départ, on finit par se livrer."

A suivre…..

 

BD disponible à la vente sur le blog

http://sentinellescomicblog.wordpress.com/

et à l'Atelier En Traits Libres, 2 rue Bayle à Montpellier

10/07/2011

"Je m'inspire de tout ce qui m'entoure"

tags,graffiti,dessinAbject One égaye les murs du Concombre masqué jusqu’au 22 juillet.

1) Comment définissez-vous votre art ?

Je suis issu du graffiti que je pratique depuis 1995, ma peinture et mon trait caricaturent un monde qui se voudrait trop perfectionniste. Mes personnages sont très gros ou très maigres, difformes avec parfois des postures biscornues, ils laissent paraître des mimiques humoristiques et un peu folles. Je travaille sur l'harmonie de mes couleurs que compose mes toiles et leur mise en page ont une grande importance à mes yeux. Je m'inspire du vintage des années 60, 70 et 80 pour les couleurs, les coupes de cheveux et les vêtements de mes personnages. Mon nom est comme une marque dont j'aurais détourné le sens premier du mot,  le paradoxe qui est propre à l'homme et du fait que j'aime les belles choses, j'en ai donc pris l'antonyme.

2) Quelles sont les matières sur lesquelles vous travaillez ?

Je travaille sur des supports peu conventionnels, différents des toiles qui m'inspirent moins, il s'agit de gros formats carrés ou rectangulaires très épais qui donnent plus d'impact à mon travail (bois et autres supports recyclés). Je cherche en permanence d'autres matières ainsi que  d'autres effets pour venir sublimer mes œuvres.

 3) Quels types de peintures utilisez-vous ?

J'utilise tous types de peintures  acryliques, bombes, laques, vernis, ainsi que diverses techniques 017 (2).JPGd'application pour obtenir différents rendus.

4) D’où vient votre inspiration ?

Je trouve mon inspiration dans tout ce qui m'entoure ( la rue, les gens pour mes personnages, les harmonies de couleurs, des détails coups de cœur que je garde précieusement pour les réutiliser et les adapter dans mon travail), je farfouille sans cesse et me constitue des banques de données dont je me sers pas la suite. Pour constituer ma bulle je m'enferme dans mon univers constitué de musiques choisies avec minutie, de mon book qui déborde de croquis et de ma tablette graphique pour adapter différents rendus et constituer un premier jet.

Je propose également mes compétences en décos, trompes l'oeil, graffiti et infographies (logos, cartes de visites, flyers, affiches) qui collent à la personnalité du demandeur.

 

Abject One

07.60.69.73.45

www.flickr.com/photos/abject_one/

 

Le Concombre masqué

32 rue du Cardinal de Cabrières

 016 (2).JPG015.JPG

08/07/2011

"Oh Lala" d'Olivia

Olivia De Bona propose une série d’une vingtaine de dessins de sa composition intitulée « Oh Lala » dans le restaurant familial.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le vendredi 8 juillet à partir de 18h.

Ses œuvres sont à découvrir jusqu’au 8 septembre.

 

Au fils des mets

32 rue Jean Jacques Rousseau

04.99.06.94.25

10/06/2011

Tranches de l'art à la petite académie

009.JPG

Après trois écoles à Lyon et une  Paris, la dernière Petite académie vient de s’installer il y a quelques jours dans le centre ville.

Cette école de peinture, sculpture et théâtre vient ajouter son côté artistique dans le quartier St Côme.

Lieu de découverte de l’art, d’apprentissage mais aussi d’ouverture avec des maîtres mots comme qualité, gaieté et beauté.

Sa particularité, est que tous les cours sont enseignés par des professeurs  diplômés d’écoles d’Art, d’Art appliqués ou du Conservatoire.

Laura Gonthier responsable et son assistante Malika Lémee, étudiante en histoire de l’art, animent les cours de sculpture pour enfants.

« Je suis une ancienne académicienne d’une des écoles de Lyon. J’ai eu un coup de cœur pour cette école, un coup de foudre pour l’équipe et le concept. Pour moi c’est un bel univers artistique mais aussi un lieu de transmission des savoirs. » souligne Laura.

Le côté théâtral est dirigé par Emmanuelle Fauchet, elle propose à ses élèves des cours d’improvisation, un répertoire varié et la possibilité d’écriture de pièces par les comédiens.

Laurent Roux Sablier est le prof de peinture, dessin et de bandes dessinées.

La Petite académie, c’est également des cours toute l’année par catégorie d’âge de 3 à 103 ans, des stages pendant les vacances scolaires, des animations pour les anniversaires, les fêtes de fin d’année, des comités d’entreprises,  les mariages sans oublier son côté boutique d’arts graphiques, cadeaux et jeux.

Ouverte du lundi de 14h à 20h et du mardi au samedi de 9h30 à 20h.

La Petite académie

7, place St Côme

04 34 43 09 60

www.lapetiteacademie.com

18/05/2011

L'art d'En traits Libres

027.JPG

« Nous ne sommes pas un collectif, nous avons créée un espace de travail et de rassemblement à l’unisson, d’un même ton, d’une même voix. Chacun d’entre nous a gardé son univers artistique. » précisent les membres de l’association.

En Traits Libres est devenu en avril dernier une association, dans le but de promouvoir l’art plastique sous toutes ses formes en passant de la peinture, à l’illustration, au graphisme, à la BD, au cinéma d’animation, au dessin, à l’écriture sans oublier la photo.

L’atelier galerie, situé dans le quartier Ste Anne, englobe onze membres qui ont pour volonté d’ouvrir leur espace créatif à tous ceux qui souhaitent, dialoguer, regarder, sentir la matière ou/et d’acquérir des œuvres originales.

Sur l’idée du partage, les artistes s’associent pour des projets communs comme la création d’un fanzine, l’organisation d’événements culturels et des expositions.

A En Traits Libre, l’entrée y est libre chaque après midi de la semaine.

 

Contact :

En Traits Libres

2, rue Bayle

http://entraitslibres.blogsport.com

entraitslibres@gmail.com

23/04/2011

Les clichés de Didier Latorre

Après l’espace Recto-verso, Didier Latorre expose sa série de  composition intitulée : Roman photos

Une trentaine de photos de nature prises essentiellement à l’étang du Vaccarès et formant 8 compositions.

Chez RB Photo, 32, rue Jean-Jacques-Rousseau à Montpellier (près du Jardin des Plantes).

Ouverture : 8h–12h et 15h–19h du lundi au vendredi.

Le vernissage aura lieu le vendredi 22 avril à 19 h.

14:08 Publié dans Photos/Dessins | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos, expo |  Facebook | |

05/04/2011

Un concours photo sur les économies

Dans le cadre de la Semaine du développement durable  l'agence locale de l'énergie lance un concours photos « Devenez Watt Watcher » du 1er avril  au 18 septembre 2011.

Il est ouvert à tous les habitants l'agglomération.  Ainsi ils  pourront illustrer leurs économies d'énergie de façon originale, poétique, insolite, drôle, ironique, etc…

Pour participer il suffit de présenter les clichés avec un format aux proportions 10 x 15 cm. Pour les supports numériques un format jpg, avec  une définition permettant une bonne qualité d’impression (minimum 300 dpi) et un poids maximal de 5 Mo.

Technologie argentique ou numérique. Photos couleurs ou noir&blanc.

La participation gratuite.

Les résultats seront donnés pendant la semaine de la Fête de l’Energie, du 15 au 21 octobre 2011. Le jury, composé de membres adhérents de l’ALE, et le public (via un vote par internet) désigneront les 3 meilleures photographies ainsi que les trente photos qui feront l’objet d’une exposition dans nos locaux.

« Le coup de cœur de l’ALE » sera également récompensé d’un prix spécial.

Renseignements :

Nicolas Cattin 04.67.91.96.93

nicolas.cattin@ale-montpellier.org

www.ale-montpellier.org