Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


16/10/2016

Les paysages de Catherine Soudé


IMG_3355.JPGLongtemps Catherine Soudé s’est contentée d’alimenter les albums photos de famille. Mais le déclencheur  pour cette enseignante à la retraite fut l’apparition de l’appareil numérique. Elle en a fait un génial outil de découverte voire un réenchantement du monde.

Munie de son boîtier, Catherine s’attarde sur des petits riens, auxquels elle accorde beaucoup d’importance.

Dans ces petits riens, sont issus des affiches déchirées, des rideaux, de la rouille sur des vitres, des fragments de murs ou encore des palissades de chantier.

La photographe cadre, passe du net blanc au contraste, force du côté des blancs, accentue la netteté pour un rendu surprenant lassant l’imaginaire faire son œuvre.

Ses clichés tantôt monochromes tantôt en couleur apportent un regard particulier sur le monde comme au travers de l’oxydation où l’on peut imaginer d’anciennes cartes marines, ou encore sur ces affiches déchirées, on découvre des bords de mers…

« Je me suis rendu compte que ces paysages me renvoyaient à des images de mon enfance. L’enfance nous façonne, on en retire des moments de bonheur, » ajoute Catherine.

Ses paysages intimes sont exposés dans la boutique Flaobrience jusqu’à la fin novembre.

A ne pas rater, ça vaut le détour.

 

Flaobrience

26 rue Roucher

06 60 88 39 14

14/10/2016

Ces chromosomes devenus art par la grâce d'une chercheuse

IMG_3322.JPGL’exposition proposée à la petite galerie jusqu’au 31 décembre d’Isabelle Imbert, est un savant mélange de science et de création artistique inspirées de l’ADN.

Originaire d’Arles, Isabelle est Docteur en biologie. Elle a étudié au CNRS de Montpellier avant de poursuivre son cursus à Londres et aux Etats Unis. Elle se spécialise aux contacts d’enfants malades dans la recherche des pathologies tumorales enfantines. De retour en métropole, elle travaille dans des laboratoires privés à Monaco et finit par s’installer à Nice.

Il y a un an, Isabelle lance son site mylittledna.

« Mon but sur le long terme serait d’arriver à faire des recherches en France spécialisées dans le domaine des pathologies tumorales enfantines. Il faut faire quelque chose car l’enfant à tout son avenir devant lui, » ajoute t’elle.

Son idée de départ est de faire connaître aux plus grands nombres la beauté du vivant.

Pour sensibiliser Isabelle s’adonne à la peinture, son autre passion.  Cette dernière reflète ce que son œil observe tous les jours dans son microscope, les chromosomes.

« J’ai toujours trouvé que le chromosome était beau. Il est le symbole de la vie, et l’ADN est un support,» souligne Isabelle.

Pour cela, elle les décline sur différents supports notamment la toile mais aussi en bracelets, sur des peluches, en collier et même en porte-clés.

Pour elle, la peinture est un moyen de partager, de communiquer et de revendiquer ce qui fait le sens et l’important.

Toutes ses œuvres s’accompagnent  d’un synopsis comme le YOGO, 44XY etc.

Mylittledna supporte la recherche scientifique et médicale. Tous les bénéfices des ventes sont reversés à des équipes de recherche.

A découvrir dans la boutique la petite galerie située au 11 rue de la Fontaine dans le quartier Saint-Roch.

 

contact@mylittledna.com

www.mylittledna.com

 

La petite galerie

11 rue de la Fontaine

12/10/2016

Expo photographique, ce vendredi dès 18h30

Affiche Galerie 13© OCT 2016 Photographie ERIC BLANC v2 FORMAT  MAIL.jpgLe photographe montpelliérain Eric Blanc propose un vernissage le vendredi 14 octobre pour présenter sa nouvelle série de photos intitulée « L’envol ». le rendez-vous est fixé à 18h30. La partie musicale sera assurée par la pianiste Alessandra Agosti et de ses musiciens.

 

La Galerie 13

13 bd du Jeu de Paume

06 08 84 81 45

 

Inauguration de la Galerie 12, ce jeudi dés 18h30

IMG_3209.JPGLa Galerie 12 dont le choix est de présenter des peintures et des sculptures contemporaines originales issues notamment du street-art, du graff et du pop-art, fête son inauguration le jeudi 13 octobre à partir de 18h30.

 

La Galerie 12

12 rue du Four des Flammes

04 99 65 29 75

www.la-galerie12.com

 

03/10/2016

Des vêtements made in "Saint-Roch street"

IMG_3273.JPG

Toujours aussi « fashion », Saint-Roch est victime,  une fois encore de son propre succès. Après son église, son quartier, la dernière tendance venue est la création d’une ligne de vêtements  éponyme « Saint-Roch street wear ». 

Cette marque déposée a été imaginé par deux résidents du quartier Jean-Marc Roszezyk et Olivier Dusellier. Egalement amateurs de la petite reine, cette dernière côtoie le saint montpelliérain sur les  créations.

« Ce quartier est l’un des plus vivant de l’Ecusson. Avec ses bars, ses restos et ses boutiques d’artisans et de créateurs. Nous ne pouvions pas aller autre part, » souligne les concepteurs.

Saint-Roch street wear est déclinée en tee-shirts, débardeurs et sacs. Pour la nouvelle collection automne-hiver les deux créateurs ont confectionné des sweats avec et sans zip tout comme les capuches, des blousons,  des casquettes sans oublier des  bonnets tricotés mains.

Ces vêtements sont en coton 100 % bio ainsi que les encres utilisées par Print-Tee’s pour l’impression. Les deux associés y ont ajouté leur seconde passion pour la petite reine.

Les visuels sont conçus par Olivier, le designer et l’accueil est assuré par Jean-Marc.

 

Ouvert du lundi de 15h à 19h30 et du mardi au samedi de 10h30 à 19h30.

 

Saint-Roch street wear

13 rue de la Fontaine

04.11.93.20.11

contact@saint-roch.com

26/09/2016

La p’tite galerie a déjà tout d’une grande

IMG_3294.JPGNadège Di Prima, la cinquantaine était dans sa vie d’avant directrice d’une parfumerie. En reconversion professionnelle, elle a imaginé son projet autour d’un rêve de petite fille, devenir céramiste.

Tout commence lorsque que la fillette demande en cadeau à sa sœur, un tour pour façonner la terre mais ce dernier n’avait pas assez de puissance à son goût.  Il fût  relayé au placard. Dans la foulée, Nadège s’est initiée au piano.

Quelques années plus tard et pendant son temps libre, Nadège renoue avec sa passion enfantine. Elle a suivi des cours de modelages dans une association. Ses premières œuvres étaient des poules et des personnages avec un brin humoristique. Elle a également assisté à des ateliers de céramique.

« A ce moment, mon rêve d’enfant reprend le dessus et je décide d’acheter un tour et un four. Je me lance les mains dans la terre glaise. Mes compositions céramiques sont essentiellement en faïences et mes sculptures en gré. Ma patte est une touche de bleu dans toutes mes créations, » précise Nadège.

Il y a un an, elle décide d’ouvrir son atelier-boutique La p’tite galerie. Située dans le quartier Saint Roch, elle y accueille aussi d’autres créateurs comme des peintres, des fondeurs et des céramistes. Par ailleurs, Nadège est toujours à la recherche d’autres artistes et artisans voulant exposer dans un lieu.

Elle dispense des cours dans son atelier mais se déplace avec sa terre et ses outils à domicile notamment pour les personnes à mobilité réduite mais aussi pour les anniversaires, enterrements de vie de jeune fille. Elle se charge de la cuisson.

Une exposition temporaire de statues de bronze est à découvrir jusque fin décembre.

 

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h.

 

La petite galerie

11 rue de la Fontaine

06 82 00 74 85

lesmissterrerieuses@outlook.com

 

 

 

23/09/2016

Journée portes-ouvertes chez les Amoureux de Candolle ce samedi

Samedi 24 septembre dès 11h, l’association de quartier les Amoureux de Candolle organise une journée portes-ouvertes de leur local.

Pour l’occasion, les membres ont imaginé un programme destiné aux enfants, aux ados et aux parents, aux curieux, aux badauds etc.

  • Une découverte des activités proposées dans leur local.
  • Une exploration du quartier grâce à un jeu de piste.
  • Une participation à des ateliers de langues, d’écriture et d’une mini conférence sur le thème de la pleine conscience.
  • Des séances de pilates, de yoga et d'harmonisation sont prévues dans l’après-midi.
  • Un échange avec des intervenants de la Croix-bleue.
  • Une réflexion autour de l’amélioration du cadre de vie et le projet de végétalisation du quartier.

 

Les adhérents vous attendent autour d’un apéro musical sous la houlette du professeur de violoncelle et de sa classe. Un pique-nique tiré du sac.

 

Entrée libre et gratuite.

 

Association de quartier « Les Amoureux de Candolle »

19 rue Lallemand

06 37 03 71 68

candolle34@gmail.com