Accueil Montpellier Ecusson | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/05/2014

La Prairie mimosa, petite cantine de ville

011.JPG

Céline Tallard a ouvert son tuck shop, La prairie mimosa, rue de la Fontaine (anciennement les Fées gourmandes), il a quelques mois déjà.

« Un tuck shop  est à l’origine, une boutique où se donnaient rendez-vous les enfants en sortant de l’école pour s’acheter des petits gâteaux, friandises et autres gourmandises… A la croisée des chemins entre l’épicerie de producteurs et le café à l’étage, il est devenu aujourd’hui une petite cantine urbaine de quartier, » souligne Céline.

Autodidacte dans les métiers de bouche et passionnée par la bonne cuisine, Céline apprend les rudiments de ce métier notamment aux côtés de son compagnon boulanger et traiteur bio, itinérant, sur les différents marchés de la ville.

A la Prairie Mimosa, c’est sans chichi ni tralala. C’est comme à maison. Au menu de cette cantine pour les grands, une popote simple mijotée avec des fruits et légumes de saison récoltés chez des producteurs locaux. Sa gamme de produits est majoritairement bio.

Ouvert du mardi au jeudi de 12h15 à 15h. Vendredi et samedi midi et soir et 2 dimanches par mois.

 

La Prairie mimosa

12 rue de la Fontaine

07.86.64.84.93

www.laprairiemimosa.com

23/11/2012

Azor en toute liberty

 

006.JPG

 

Samedi 24 novembre, la boutique Azor fêtera son inauguration. Pour célébrer l’évènement, Cécile Dauphin s’est associée à Caboche, modiste de l’atelier Louche qui présentera sa collection automne/hiver mais aussi des chapeaux destinés aux Catherinettes.

« Nous organisons un défilé qui débutera vers 16h devant la boutique et qui s’articulera dans le quartier Saint Roch jusqu’à l’atelier Louche. », ajoute Cécile.

Cécile Dauphin est arrivée chez nous, il y a deux ans avec sa petite famille sous le bras, Suzanne 12 ans et Flore 7 ans. Sans oublier ses malles remplies de tissus, essentiellement du Liberty.

« Pourquoi le Liberty ? Pendant mon enfance et mon adolescence ma mère m’en a fait porter, jusqu’à l’overdose ! s’exclame t’elle. Mais aux deux ans de ma première fille, j’ai commencé tout naturellement à lui confectionner des vêtements dans cet imprimé fleuri, qui ont vite été remarqués à la crèche. C’était le début d’une longue histoire »

Elle fait ses premiers pas dans le milieu des créatrices dans le Xème arrondissement de Paris avec une association de quartier, puis elle participe à des évènements destinés aux créateurs.

En parallèle, elle assume sa vie de maman et d’assistante chez des architectes. A vingt cinq ans, Cécile se tourne vers un CAP de couture « flou » en alternance chez Véronique Fondeville créatrice de robes de mariées à Rouen.

Depuis le 20 octobre dernier, elle s’est installée dans le quartier Saint Roch, elle y présente sa marque Azor Crap’s, ce sont des pièces uniques réservées aux enfants pas sage.

Avec son mètre et ses ciseaux autour du cou, son «truc à elle » est de casser les codes reçus, c’est son côté Roch’n Roll. Elle connait toute l’histoire du Liberty, voire même des anecdotes. Son tissu fétiche, elle le mélange à des matières naturelles telles que le lin, le velours milleraies, la laine bouillie, la soie sauvage etc...

 

Boutique AZOR

8 rue de la Fontaine

06.68.00.30.63

azorcraps@hotmail.fr

 

RIP_AZOR_Fly_A6_105x150_inauguration.jpg