16/02/2014

French troc dressing

Le French coffee shop organise le dimanche 23 février à partir de 14h son premier french troc dressing.

Cela consiste à venir avec cinq ou dix articles (vêtements, chaussures, accessoires) et de repartir avec le même nombre de pièces. Ce french troc dressing permet de vider ses placards et de les remplir avec d’autres nouveautés sans dépenser un sou et dans une ambiance 100 % girly.

Uniquement réservé aux filles et sur inscription par mail avant le 20 février :

frenchtrocdressing@gmail.com

French coffee shop

40 rue Saint Guilhem

09.84.09.26.56

 

07/12/2012

Emilie Doizy fait dans le sur-mesure

007.JPG

Emilie Doizy, est une modéliste couturière de formation. Elle est titulaire d’un CAP de couture sur mesure et Arts de la mode, d’un Bac pro, d’un BTS mais également une licence en modélisme.

« Avec ce cursus, je possède deux techniques, comme le sur mesure (couture main) et le côté industriel (machine) pour mes créations je mélange les deux. » précise Emilie.

L’originalité et la marque de fabrique de son travail sont l’association de tissus unis et imprimés qui donnent des pièces uniques dans des tons chauds et colorés.

Sa matière de base est essentiellement le coton. Pour cet hiver, Emilie y ajoutera de la laine pour accentuer le côté « chaud » que l’on retrouve dans ses jupes, gilets, robes, manteaux et accessoires.

Son atelier est ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h.

 La Juperaie

26 rue du Roucher

06.63.18.87.41

emilie.doizy@gmail.com

23/11/2012

Azor en toute liberty

 

006.JPG

 

Samedi 24 novembre, la boutique Azor fêtera son inauguration. Pour célébrer l’évènement, Cécile Dauphin s’est associée à Caboche, modiste de l’atelier Louche qui présentera sa collection automne/hiver mais aussi des chapeaux destinés aux Catherinettes.

« Nous organisons un défilé qui débutera vers 16h devant la boutique et qui s’articulera dans le quartier Saint Roch jusqu’à l’atelier Louche. », ajoute Cécile.

Cécile Dauphin est arrivée chez nous, il y a deux ans avec sa petite famille sous le bras, Suzanne 12 ans et Flore 7 ans. Sans oublier ses malles remplies de tissus, essentiellement du Liberty.

« Pourquoi le Liberty ? Pendant mon enfance et mon adolescence ma mère m’en a fait porter, jusqu’à l’overdose ! s’exclame t’elle. Mais aux deux ans de ma première fille, j’ai commencé tout naturellement à lui confectionner des vêtements dans cet imprimé fleuri, qui ont vite été remarqués à la crèche. C’était le début d’une longue histoire »

Elle fait ses premiers pas dans le milieu des créatrices dans le Xème arrondissement de Paris avec une association de quartier, puis elle participe à des évènements destinés aux créateurs.

En parallèle, elle assume sa vie de maman et d’assistante chez des architectes. A vingt cinq ans, Cécile se tourne vers un CAP de couture « flou » en alternance chez Véronique Fondeville créatrice de robes de mariées à Rouen.

Depuis le 20 octobre dernier, elle s’est installée dans le quartier Saint Roch, elle y présente sa marque Azor Crap’s, ce sont des pièces uniques réservées aux enfants pas sage.

Avec son mètre et ses ciseaux autour du cou, son «truc à elle » est de casser les codes reçus, c’est son côté Roch’n Roll. Elle connait toute l’histoire du Liberty, voire même des anecdotes. Son tissu fétiche, elle le mélange à des matières naturelles telles que le lin, le velours milleraies, la laine bouillie, la soie sauvage etc...

 

Boutique AZOR

8 rue de la Fontaine

06.68.00.30.63

azorcraps@hotmail.fr

 

RIP_AZOR_Fly_A6_105x150_inauguration.jpg

02/07/2011

Sainte Anne se met à l'heure de la mode

015.JPG

Le quartier Ste Anne se met lui aussi à l’heure de la mode, avec l’implantation de deux nouvelles boutiques-showroom.

L’une d’elle, est située au rez-de-chaussée d’un bel hôtel particulier rue Eugène Lisbonne. For Interior Living, est un concept store qui réunit les genres, imaginé par Yohann Baron et Christèle Tisserant.

Yohann Baron, designer et décorateur d’intérieur met à disposition ses connaissances et compétences au service du design, déco et aménagement d’espace. Il est  aussi distributeur de mobilier contemporain dont Linteloo. Mais aussi stockiste  d’une gamme de peinture et de  papier peint anglais The Little Greene. Sans oublier sa spécialité sur le Corian,  matériau mis au point par Dupont Nemours, ses composants sont utilisés pour la fabrication de plan de travail.

Son autre curiosité est son espace showroom, dédié à la mode avec des collections de prêt-à-porter, bijoux, accessoires, modèles uniques ou de petites séries, conçus par des créateurs montants Bruxellois comme Valérie Berckmans, Natacha Cadonici etc….

A quelques rues de là, Richard Préau est un jeune homme créatif. Il a confectionné une ligne de vêtements  made in France, made in London  « Grand Travers ». Grand Travers est un éventail de chemises colorées, fleuries  mais uniquement réservées aux hommes. Elles sont cousues dans du tissu Liberty. Ajustées sur mesure parmi un choix de quatre cent tissus et des matières nobles comme la soie, le cachemire, une pointe de bleue Majorelle. La partie showroom accueille des vernissages, des défilés et de l’événementiel.

 

 011.JPG

Le point commun de ces deux enseignes est éco-responsable. Tous leurs produits et vêtements sont fabriqués en Europe notamment en Angleterre, Allemagne, Suède, Belgique et en France. C’est une manière de consommer différemment et consciemment.

 

For Interior Living                                        Grand Travers

12 rue Eugène Lisbonne                                  7 rue Bayle

04.67.56.18.49                                              06.87.99.27.16

www.for-interior-living.com                            www.grandtravers.net

14/05/2011

Hippy market, boutique d'un autre temps

018.JPG

Il y a cinq mois, Camille Cattan et ses deux assistants Lise et Christophe alias « Boozig », ouvraient une boutique dans le quartier St Roch. Avec un  concept, store, vintage et vêtements qui nous renvoie aux années seventies avec son côté fashion, très  actuel.

« J’ai toujours aimé le côté chiffon, la mode, le vêtement. Dans cette aventure, je voulais un magasin basique avec des prix humains, accessibles, sympathiques et abordables pour séduire toutes les générations et tous les milieux. » souligne Camille.

Hippy Market est un mélange de toutes les époques, de tous les styles, destinés autant à la femme qu’à l’homme et aux kids. Avec un choix d’habits neufs et d’occasion basés sur des designs, des modèles et des  coupes d’antan, remis au goût du jour.

Sur ses rayonnages, les vêtements sont rangés par couleur, on y trouve des chemises,  des jeans, des robes, des foulards, des chaussures sans oublier le panel d’accessoire, passant des lunettes, aux chapeaux ainsi que des objets et quelques curiosités.

Tous les vêtements et autres produits  proviennent de son fournisseur Kili Watch qui fouille et chine dans le monde entier.

Chez Hippy Market, il ya aussi la musique, cool, mais surtout pas baba !

 

Ouvert du lundi (fermé le lundi matin) au samedi de 10h à 19h

 

Hippy Market

16, rue du petit St Jean

04.67.66.14.99

hippymarketmontpellier@gmail.com